Lakers

LeBron James confiant pour le trophée de MVP : à 35 piges, le King a encore fait taire les haters cette saison

LeBron itw

Il défend bien son steak le LeBron.

Source image : YouTube/ESPN

Alors que la NBA a annoncé il y a quelques jours que la course aux trophées individuels ne reprendrait pas pour les seeding games à Orlando, LeBron James s’est montré confiant à propos du titre de MVP. Même si Giannis Antetokounmpo n’est pas venu pour faire des colliers de pâtes cette saison, la star des Lakers croit fermement en ses chances.

Serein le King. Pour ESPN, le – déjà- quadruple MVP (2009, 2010, 2012, 2013) s’est confié sur la fin de saison et les courses aux awards. Un arrêt prématuré qui n’inquiète pas outre mesure l’intéressé, puisqu’il considère qu’il a montré au monde ce dont il était capable d’un point de vue individuel mais aussi collectif, proposant les moyennes plutôt pépouzes de 25,7 points, 7,9 rebonds et 10,9 passes (leader NBA) par match cette saison. Du côté de la franchise, les Lakers sont les leaders de l’Ouest avec un bilan de 49-13. Des statistiques qui suffisent à King James pour se déclarer très confiant au sujet de cette interruption précoce des compétitions individuelles. Et aussi pour rappeler que ça le taillait pas mal sur son niveau à son arrivée à Los Angeles.

« Je ne suis pas déçu parce que ça arrive. Vous contrôlez ce que vous pouvez contrôler, et ça n’est pas le cas ici. Concernant la course au MVP, je pense que j’ai montré ce dont je suis capable. Pas seulement sur le plan individuel, mais aussi sur le plan collectif, puisque nous sommes en tête à l’Ouest. Les gens ont beaucoup parlé. LeBron peut faire ça à l’Est, mais s’il venait jouer dans la Conférence Ouest, est-ce qu’il en ferait autant ? J’ai entendu tout cela. Notre équipe est au sommet de la Conférence, et jouer ainsi en équipe mais aussi individuellement, ça fait plaisir. »

Aïe, les haters ne pourront pas nier, cette saison LeBron a posé des performances bien sales. Une pointe à 40 pions contre les Pelicans, histoire d’avoir quand même une soirée référence. En sortie de All-Star Weekend, le bougre nous gratifie même d’une série de dix matchs à 30 points, 8,2 rebonds et 9,4 passes, avec des victoires contre des adversaires de type Clippers, Celtics… et les Bucks de Giannis Antetokounmpo, pas des équipes de plots quoi. Ah et les 30 points, c’est à 55% de réussite au tir, donc il n’a pas bouffé les tickets shoots. Malgré tout, la compétition est très serrée, et il faudra bien compter sur la régulière du Greek Freak, qui pose une saison bien bouillante à base de 29,6 points, 13,7 rebonds et 5,4 passes de moyenne. Autant dire que lui aussi, il s’est tapé quelques défenses en guise d’apéro…

Malgré la sérénité affichée par LeBron James, rien n’est joué, alors qu’une certaine partie des fans donne même le trophée à son homologue grec. Il va falloir bien étayer chaque argument, chez l’un comme chez l’autre, pour conquérir le titre individuel suprême une fois de plus. En tous cas chez nous, on a bien profité de ces deux monstres d’octobre à mars. Maintenant ? Que le meilleur gagne ! 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top