Lakers

Preview Bucks – Lakers : inutile de vous dire qu’il faut mettre un réveil, le choc de la saison arrive !

LeBron James Anthony Davis pari

On y est presque !

Source image : YouTube

Double motivation ce matin au réveil : c’est bientôt le week-end et Papa Noël arrive avec son premier cadeau. Les Bucks vont enfin affronter les Lakers, LeBron James va enfin croiser Giannis Antetokounmpo, la NBA va enfin avoir un leader officiel. Enfin, enfin, enfin ! Alors parlons-en une dernière fois pour vous faire passer les quelques heures qui nous séparent de ce choc XXL entre les deux meilleurs bilans de la Ligue.

En ce 19 décembre, tous les yeux seront rivés sur le duel de MVP entre LeBron James et Giannis Antetokounmpo. Alors, qui est au-dessus ? Question ouverte. Vous avez 8h. Heureusement, vous aurez un premier élément de réponse cette nuit qui vous permettra d’agrémenter votre copie d’exemples concrets. Vous pourrez explorer différentes problématiques autour de cet énorme duel. Par exemple, si Giannis postérise le King, doit-on considérer ça comme un passage de flambeau symbolique ? Qui sera le premier à atteindre le triple-double cette nuit ? LBJ perdra-t-il ses cheveux par peur de devoir léguer sa couronne ? Peut-il défendre sur le MVP en titre ? Et inversement ? Ce dernier thème est sûrement celui sur lequel Frank Vogel et Mike Budenholzer ont le plus réfléchi toute la nuit, chacun de leur côté pour préparer cette rencontre. Qui doit défendre sur l’alphabet humain ? Qui doit défendre sur le cyborg ? Même si on fantasme en secret sur un 1-contre-1 de 48 minutes entre les deux monstres, la solution sera certainement d’alterner les victimes défenseurs qui auront à charge de se les coltiner. Et tout ça dépendra évidemment du cas Anthony Davis. Le plus beau monosourcil de la côte Ouest n’est pas encore certain d’enfiler son chasuble en raison de soucis à la cheville, mais on espère quand même que l’affiche le fera quitter l’infirmerie pour participer au combat. Si AD joue, on suppose que Giannis devra se charger du bonhomme (et qui n’a pas envie de voir ça ?), relayé peut-être par Brook Lopez (assez long et mobile en théorie) et… sinon ? Qui veut encore aller au casse-pipe et défendre sur l’Unibrow ? En tout cas, cela nous laisse quelques options pour défendre LeBron dont aucune ne fait parfaitement l’affaire (comme d’hab avec lui) : Khris Middleton, Ersan Ilyasova, Wesley Matthews, éventuellement Pat Connaughton… personne n’est vraiment capable de le tenir mais un relais assuré par deux ou trois des joueurs suggérés pourrait éventuellement le fatiguer et le gêner. Enfin, il nous reste juste à savoir si LBJ veut manger grec cette nuit et mater personnellement Antetokounmpo ou s’il préfère garder du jus pour l’attaque et envoyer un relais similaire à la charge. Un sacré casse-tête cette histoire, mais de toute façon, c’est avant tout l’effort collectif dans les aides et les rotations qui jouera un rôle déterminant dans le résultat du match.

D’ailleurs, si ces deux formations dominent les débats ainsi depuis le début de saison, c’est grâce à des collectifs bien en place des deux côtés du terrain. Mais alors, qu’est-ce qui pourrait faire la différence ? La profondeur de banc peut-être. On l’a constaté lors de la défaite face aux Pacers, les hommes du Lac n’affichent pas toujours le même visage lorsque LeBron prend sa pause. Dès que leur quarterback quitte le terrain, le mouvement sans ballon en pâtit, l’adresse au tir également, à défaut c’est Rajon Rondo qui prend les choses en main, des fois c’est bien, parfois un peu moins. Alors nous ne sommes pas en train de dire que le banc des Lakers fait peine à voir, loin de là. Mais celui des Bucks est plus complet, plus deep et il faudra rivaliser cette nuit avec certains des remplaçants les plus en forme de la NBA. Pour épauler LeBron et éventuellement AD, il faudra que les Alex Caruso, Dwight Howard, Avery Bradley & Cie soient à la hauteur, d’autant plus que Kyle Kuzma sera lui absent. Tiens et puisqu’on parle des bancs, on vous fera remarquer que toute la Grèce devrait être devant son poste de télévision puisque la plus belle famille du pays sera au grand complet cette nuit : Giannis et Thanasis chez les Daims, et Kostas à Hollywood.

Les Bucks viennent de perdre contre les Mavs, les Lakers sortent d’un match bien compliqué chez les Pacers, et aucune des deux équipes n’a prévu d’enchaîner sur un nouveau revers. Ce serait la première série de défaites de la saison pour les deux groupes, mais surtout, ce serait perdre le match de l’année et donner un avantage psychologique à l’adversaire avant une potentielle Finale NBA en juin. Rendez-vous à 2h, la marque de l’oreiller sur la joue, pour une rencontre qui s’annonce immense.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top