Bucks

On sait de quoi ont discuté Giannis Antetokounmpo et les Bucks dans leur meeting : spoiler, ça ne parlait pas de Feta

On vous emmène dans les coulisses du déjeuner entre le camp Giannis et Marc Lasry.

Source image : NBA League Pass

Après l’échec des Playoffs 2020, Giannis Antetokounmpo est allé voir le front office des Bucks histoire de discuter un peu. On a appris la nouvelle hier, mais sans véritable précision sur le contenu de cette rencontre. Heureusement, le Woj est là pour nous emmener dans les coulisses du déjeuner entre le Freak et le co-propriétaire des Bucks Marc Lasry. 

Trois heures. C’est la durée de l’échange entre Giannis Antetokounmpo, son agent, et Marc Lasry. En trois heures, y’a moyen d’aborder pas mal de sujets entre l’entrée et le café, ça tombe bien parce qu’il y a beaucoup de choses à analyser pour expliquer l’échec des Bucks dans la bulle d’Orlando. Après une saison régulière impressionnante, Giannis et ses copains sont tombés sur un os nommé Miami Heat, avec une lourde défaite 4-1 au stade des demi-finales de Conférence Est. Pas vraiment le scénario imaginé par la bande du Freak, qui voulait au moins atteindre les Finales NBA cette saison. Cet échec, il a forcément été discuté lors de la réunion de vendredi dernier à Milwaukee, car tout part de là bien évidemment. Ensuite, plusieurs questions sont arrivées sur la table : comment améliorer l’équipe autour de Giannis ? Quelles sont les possibilités de recrutement à l’intersaison ? Et surtout, jusqu’à combien les Bucks sont-ils prêts à dépenser pour offrir au Freak un supporting cast capable d’aider le MVP à décrocher un titre NBA ? Sur ce point-là, Marc Lasry a été clair. La franchise de Milwaukee est prête à payer la luxury tax s’il le faut. En même temps, un autre discours aurait été surprenant. Lasry sait très bien qu’il doit tout faire pour convaincre Giannis de rester, car les rumeurs et les convoitises vont s’accumuler jusqu’à la Free Agency de 2021, où Antetokounmpo sera libre de tout contrat s’il ne signe pas la supermax extension que vont prochainement lui offrir les Bucks. Cependant, ça reste un engagement important pour une équipe évoluant dans un petit marché.

Comme l’indique Woj, les discussions reprendront plus tard, le Freak ayant prévu quelques vacances histoire de se vider un peu la tête. Mais dans le camp des Bucks, pas le temps pour se reposer. Car Milwaukee va probablement jouer la saison la plus importante de son histoire en 2020-21. Deux énormes campagnes en régulière suivies par deux échecs en Playoffs, ça ne peut pas se reproduire l’an prochain, surtout dans la dernière année de contrat de Giannis. Certes, Antetokounmpo aime le Wisconsin et ne semble pas du genre à fuir, sauf qu’à un moment donné, la défaite ça pèse et on connaît le côté compétiteur du bonhomme. Alors au boulot ! Si on sait que le coach Mike Budenholzer est safe pour l’instant, il devrait logiquement y avoir des changements dans l’effectif. Des rumeurs parlent d’un potentiel transfert d’Eric Bledsoe, à voir mais ça doit bouger quelque part. L’intersaison des Bucks sera en tout cas passionnante à suivre, et l’exercice 2020-21 se jouera sûrement avec le nuage imposant de la Free Agency dans le ciel de Milwaukee.

Ça discute, ça discute, et la pression est clairement sur les Bucks aujourd’hui. Marc Lasry veut apporter le maximum de garanties à Giannis Antetokounmpo, mais la franchise de Milwaukee va devoir joindre les actes à la parole et se débrouiller pour mieux entourer le Freak la saison prochaine, probablement la dernière avant la fin de son contrat.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top