Warriors

Leandro Barbosa et Shaun Livingston entament leur reconversion chez les Warriors : l’ambiance et les bagues leur manquaient trop

Shaun Livingston Leandro Barbosa 15 septembre 2020

Welcome back !

Source image : YouTube

Membres récents des Warriors, Leandro Barbosa et Shaun Livingston n’ont pas pu résister aux sirènes de leur ancienne franchise quand elle leur a offert des postes de reconversion après leur retraite. Le premier deviendra assistant auprès de Steve Kerr alors que le second va endosser le rôle de directeur du personnel sportif dans le front office de Bob Myers.

Ils étaient des soldats importants lors de la campagne du titre des Warriors en 2015. Shaun Livingston était même de l’aventure pour les deux trophées qui ont suivi, en 2017 et 2018, et avait finalement décidé de prendre sa retraite après les Finales perdues contre Toronto il y a un an. Mais quand on a goûté à ce genre de moment en NBA au sein d’une dynastie, on guette chaque opportunité pour en reprendre un morceau. C’est ce qu’il s’est passé cette semaine avec un double upgrade de la part de Golden State qui a décidé de faire confiance à d’anciens role players toujours jeunes et largement appréciés du public. Dans un premier temps, c’est le Brazilian Blur qui a annoncé rejoindre San Francisco en tant qu’assistant. Parti terminer sa carrière au Franca São Paulo en 2017, la dernière saison a dû être écourtée à cause du COVID-19 qu’il a lui-même dû surmonter et il a surpris ses compatriotes en annonçant sa retraite pour participer au nouveau projet des Dubs au lieu d’attendre de disputer les Jeux olympiques finalement repoussés en 2021 au Japon. A 37 ans, l’ancien meilleur sixième homme de l’année ne pouvait laisser passer une telle offre de rejoindre Steve Kerr, un homme qui a beaucoup compté dans sa carrière sur les parquets de la Grande Ligue comme il l’explique au micro de Nick Friedell d’ESPN.

« C’était mon coach quand j’étais là et c’était aussi un ami. Nous avions déjà une relation très proche quand il était GM à Phoenix donc nous avions l’habitude de nous parler régulièrement. Il m’a souvent demandé ce que je voulais faire après ma carrière et je lui ai toujours dit que je voulais devenir un assistant coach. Pas un head coach, mais juste pouvoir parler aux joueurs, leurs apprendre des choses, je pense que je suis bon pour ça. Il m’a donné cette opportunité et j’ai parlé à ma famille et ma femme, et elle a dit ‘Oui, allons-y.’ »

La mobylette pourra ainsi continuer à proposer des oppositions aux joueurs des Warriors à l’entraînement et leur donner des petits conseils pour mener une contre-attaque en moins de sept secondes comme il a appris à le faire aux côtés de Mike D’Antoni et de… Steve Nash chez les Suns. Le rendez-vous est donc pris entre Golden State et les Nets la saison prochaine, avec des matchs de haute intensité et de nombreuses retrouvailles en dehors de celle de KD avec ses anciens coéquipiers.

Mais Leandrinho ne sera pas la seule nouvelle ancienne tête de retour dans l’organigramme des Dubs puisque Shaun Livingston va aussi reprendre du service dans les bureaux de la franchise après un an de pause. Lui aussi partage des souvenirs à Brooklyn où il a joué en 2013-14. On ne retrouvera pas l’ex-back-up de Stephen Curry sur le banc mais bien dans le front office de la franchise dans un rôle de directeur du personnel sportif. Un poste haut placé dans la hiérarchie des Warriors pour un triple champion NBA qui vient à peine de fêter ses 35 ans. Victime d’une terrible blessure qui aurait pu mettre fin à sa carrière et l’empêcher de marcher à nouveau, le quatrième choix de la Draft 2004 savait qu’un job l’attendait et pourra faire ce qu’il aime le plus en aidant les joueurs dans leur développement personnel au sein de la franchise. C’est aussi une manière pour les Warriors de montrer l’exemple à leurs homologues en suivant les consignes de la NBA pour plus de diversité au sein de leurs bureaux. Une fierté supplémentaire pour Shaun Livingston qui s’est exprimé auprès de Marcus Thompson II de The Athletic.

« Je veux servir les gens. Je veux aider les autres. C’est ce qui me procure le plus de joie. Que ce soit dans un centre social ou à l’armée du salut, je veux être au service des autres. Cette porte a toujours été ouverte et je n’avais qu’à l’emprunter. J’ai toujours voulu prendre cette voie. En même temps, avec tout ce qu’il se passe en ce moment, ce poste prend encore plus de sens, en particulier en tant qu’Afro-Américain. »

Deux anciens champions NBA avec les Warriors retournent dans la Baie pour faire bénéficier aux joueurs de leur expérience. Avec ces deux têtes bien connues des piliers de l’équipe et même s’ils n’enfileront plus leur short les soirs de match, Golden State semble prêt à mettre en marche son plan pour retourner tout en haut de la pyramide dès 2021 après une saison balancée à la poubelle qui a permis d’obtenir un excellent choix de la Draft. Avec ce recrutement extra-sportif plus que jamais, on sait qu’il faudra compter sur les Dubs l’année prochaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top