Heat

Jimmy Butler se prépare à affronter le boss de fin : « Si vous voulez gagner un titre, il faut battre LeBron James »

Jimmy Butler

Il vous reste 4 vies, appuyez sur Start pour commencer la partie.

Source image : NBA League Pass

En se qualifiant en Finales NBA pour la première fois depuis 2014, le Heat ouvre officiellement un nouveau chapitre de son histoire. Le hasard veut que cette ultime série se joue contre LeBron James, même si Jimmy Butler n’est pas trop d’accord avec le fait que ça ne soit qu’une simple coïncidence. Pour lui, un champion ne peut espérer soulever le trophée sans voler sa couronne au King.

Arrivé l’été dernier en provenance de Philadelphie, Jimmy Buckets a tout de suite été adopté par les fans de Miami. La story est incomparable avec la signature de LeBron James en Floride en 2010, mais toujours est-il qu’il sera l’un des leaders du Heat pour tenter d’offrir à la franchise un quatrième trophée dans son histoire, le premier depuis le retour du roi dans l’Ohio en 2014. Avec Bam Adebayo, le All-Star a réalisé l’une de ses meilleures saisons sur le plan personnel malgré un gros manque d’adresse du parking (24,4%). Toujours aussi clutch lorsque c’est nécessaire, l’ancienne star de Chicago montre surtout l’exemple en défense, un secteur qui explique la présence du Heat en Finales NBA malgré son classement à l’Est à la fin des seeding games (cinquième avec 44 victoires pour 29 défaites). Avec l’intensité des Playoffs, les disciples d’Erik Spoelstra n’ont fait qu’une bouchée des Pacers avant de mettre le leader de la saison régulière au tapis en cinq manches puis d’avoir les Celtics à l’usure sans trop transpirer. Sans concurrence dans leur Conférence depuis le début des phases finales, les Floridiens ne sont plus qu’à une marche du trophée Larry O’Brien. Ce ne sera pas la plus facile à gravir, l’ogre des Lakers se présentant désormais devant eux dans la peau du favori. Tout sauf une surprise pour Jimmy Butler qui attendait ce moment depuis longtemps comme il l’a expliqué au micro de NBA TV.

« La clé principale, et c’est le cas depuis très longtemps, si vous voulez gagner un titre il faudra battre l’équipe de LeBron James. Ça peut se résumer à ça et c’est ce sur quoi nous devons nous concentrer. Evidemment, on ne peut pas nous concentrer que sur lui parce qu’il a de très bons joueurs autour de lui, mais le même test revient chaque année jusqu’à ce que vous réussissiez et ce test s’appelle LeBron James. »

Concrètement, difficile de lui donner tort. Sur les neuf derniers champions NBA, LeBron a remporté trois titres et cinq équipes ont dû le battre en finale. Finalement, seuls les Raptors ont évité le test ultime en attendant que le Chosen One quitte enfin la Conférence Est pour ramener la coupe à la maison en juin 2019. Cette année, LBJ disputera ses dixièmes Finales NBA en carrière, les neuvièmes en dix ans, donnant ainsi de la crédibilité aux propos de Jimmy Butler. C’est un peu comme ce boss de fin dans Mario face auquel on va utiliser toutes ses vies en tentant différentes stratégies pour essayer de découvrir son point faible. Buckets a déjà affronté le King deux fois en Playoffs avec toujours le même résultat : une défaite face au patron (en 2013 et 2015). Mais cette fois, la donne a un petit peu changé. Déjà, le numéro 22 est le franchise player de son équipe et cette dernière arrive en confiance avec seulement trois défaites dans le baluchon au moment d’attaquer le Game 1 des Finales. De plus, Jimmy sait que son rôle va être de freiner LeBron James comme le Heat avait réussi à le faire avec Giannis Antetokounmpo un peu plus tôt durant l’été. Et à 31 ans, Buckets a l’avantage de la fraîcheur physique face à un quadruple MVP vieillissant même s’il ne montre pas de signes de faiblesse avec ses 35 piges. La marge d’erreur est infime pour Miami mais le Majordome croit en ses chances.

« Il va falloir être absolument parfait pour battre les Lakers. Nous en sommes capables. On ne pense pas trop à ces histoires de first seed contre la cinquième tête de série à l’Est. »

Jimmy Butler et le Heat sont conscients de l’obstacle qui les attend à partir de mercredi. Mais loin de s’affoler, les Floridiens préparent leur plan de bataille pour faire chuter le boss de fin à leur tour. Si d’autres équipes ont réussi à trouver son point faible par le passé, pourquoi pas eux ?

Source texte : NBA TV via Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top