Pistons

Killian Hayes adorerait jouer avec Sekou Doumbouya : la French Connection en route pour Detroit ?

Killian Hayes

Histoire de nous donner au moins une raison de regarder les Pistons l’année prochaine.

Source image : YouTube/ BBL

Comme d’autres prospects, Killian Hayes a commencé son Draft Combine avec des entretiens virtuels, durant lesquels le meneur français a lâché quelques déclas intéressantes. Si le gaucher ne contrôle pas sa prochaine destination, il ne dirait pas non à un duo avec Sekou Doumbouya à Detroit.

Le Draft Combine virtuel a officiellement débuté et les joueurs ont pu commencer à s’entretenir avec la Ligue, les médias et les franchises intéressées. Et on imagine que Killian Hayes a bien squatté Zoom ces jours-ci. Annoncée au minimum dans le Top 14 de la prochaine Draft et souvent bien plus haut (entre la place 2 et 10 selon les dernières rumeurs), l’ancienne pépite de Cholet a vu sa cote monter tout au long de l’année après une bonne saison en Allemagne, du côté d’Ulm. Le gaucher pourrait devenir le Français le plus haut drafté de l’histoire devant Frank Ntilikina et sa huitième position en 2017. Killian ne contrôle pas son avenir mais il y a des chances qu’il finisse à Detroit le 18 novembre prochain. Les Pistons possèdent le septième choix et pourraient être intéressés par l’un des meneurs disponibles, histoire de sécuriser un maestro pour la reconstruction qui s’annonce dans le Michigan. Interrogé sur cette éventualité par le Detroit Free Press, Hayes ne serait en tout cas pas contre l’idée de jouer avec Sekou Doumbouya.

« Avec lui, l’adaptation sera plus facile, je le connais et il connaît la ville de Detroit, il sait comment ça se passe. Ça me mettrait à l’aise directement et ça serait fun de jouer avec lui. Sekou est un super gars, je l’adore. »

Vu l’état du roster des Pistons, on imagine que Sekou ne serait pas contre non plus. Les deux se sont en tout cas pas mal croisés à l’aube de leur jeune carrière en France et se connaissent bien. Killian qui parle français à Sekou sur pick-and-roll avant de l’envoyer au alley-oop ? On signe. Un duo franco-français pour relancer Detroit ? On est chaud ! D’autant plus que Killian a déjà quelques liens avec la franchise. Depuis l’été dernier, il s’entraîne avec Will Bynum, backup des Pistons à la mène entre 2008 et 2014, et devrait retourner au taff’ avec l’ancien meneur la semaine prochaine afin de se préparer au mieux pour la suite. Grand meneur, polyvalent, Killian a aussi annoncé vouloir progresser défensivement et sur son jeu sans ballon, prendre du muscle et améliorer ses pourcentages aux tirs pour arriver affûté en NBA. Si les Pistons veulent former une French Connection dans le Michigan, ils auront en tout cas de la concurrence : selon Mike Vorkunov de The Athletic, Killian s’est déjà entretenu avec les Spurs, les Wizards, les Knicks, les Bulls et les Warriors.

Kiki et Sekou en tête d’affiche d’une franchise aux couleurs bleu-blanc-rouge, ça a de la gueule ! Un long processus de reconstruction attend en tout cas les Pistons et rien ne dit que Killian sera toujours disponible en septième position.

Source texte : Detroit Free Press, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top