Kings

Le nouveau manager général des Kings fait confiance à Luke Walton : le fils de Bill peut être rassuré, mais va falloir assurer

Luke Walton 5 août 2020

Fans des Kings, un avis peut-être ?

Source image : NBA League Pass

Arrivé en avril 2019 à la tête des Kings, Luke Walton a connu une première saison plutôt compliquée dans la capitale californienne, mais il sera toujours sur le banc l’an prochain malgré les récents changements au sein de la direction de la franchise. Visiblement, le nouveau manager général de Sacramento compte sur lui.

Forcément, quand ça bouge dans les bureaux et que la franchise reste sur une année décevante sur les parquets, la question du coach se pose presque naturellement. Les Kings, après une campagne prometteuse en 2018-19 sous les ordres de Dave Joerger, ont fait un pas en arrière cette saison avec Luke Walton aux commandes. On ne dit pas qu’il faut absolument jeter la faute sur l’ancien entraîneur des Lakers mais il est clair que les supporters de Sactown espéraient mieux qu’un bilan de 31 victoires pour 41 défaites, synonyme de 12è place à l’Ouest. Cependant, malgré ces résultats décevants, Luke peut être rassuré, il sera bien à la tête des Kings la saison prochaine, lui qui possède encore trois ans de contrat. Un changement de coach n’a jamais vraiment été d’actualité même après le départ du manager général Vlade Divac, mais son successeur Monte McNair a tenu à montrer sa confiance envers Walton lors de sa conférence de presse d’intronisation mercredi.

« J’ai appris à le connaître ces derniers jours, nous avons eu quelques bonnes discussions. J’ai entendu de bonnes choses. Jusqu’ici, je pense qu’on a une belle complicité. Luke sera notre coach l’an prochain. Je suis vraiment excité à l’idée de travailler avec lui. Je pense que nous sommes sur la même longueur d’onde et on va commencer à implanter notre vision » a déclaré le nouveau GM des Kings via ESPN.

L’arrivée de Monte McNair marque le début d’une nouvelle ère après les années Divac, et Walton fait partie du projet. Venant tout droit de Houston et grand spécialiste des analytics, McNair souhaite reproduire le succès qu’il a connu chez les Rockets à Sacramento, franchise absente des Playoffs depuis une éternité, au grand dam d’une fanbase torturée année après année.

« J’ai eu la chance de passer les 13 dernières années dans une franchise où on a réussi à construire des bonnes habitudes pour gagner, une culture où chaque année on s’attendait à être en Playoffs et jouer le titre. Mon objectif est de créer cela ici. »

Et en matière de jeu, ça va se traduire comment pour Luke Walton et ses hommes ?

« À Houston, on a évidemment poussé certaines choses à l’extrême. C’était lié en partie à notre effectif. Il y a des principes que nous allons prendre afin de les mettre en place ici. Nous allons clairement jouer vite et écarter le terrain. Il y a beaucoup de polyvalence et de talent au sein de l’effectif. Je pense que cela va dicter la manière avec laquelle on construira l’équipe. »

Pas vraiment surprenant comme discours quand on sait que les Kings possèdent De’Aaron Fox à la mène, un mec qui va à 100 à l’heure. Clairement, il y a du talent à Sacramento, reste maintenant à trouver une meilleure ligne directrice ainsi qu’une certaine régularité pour espérer se mêler vraiment à la course aux Playoffs, toujours très tendue à l’Ouest. Lors de la première saison de Luke Walton, tout cela manquait et les Kings ont été capables du meilleur comme du pire. Bref, les Kings quoi. Ça serait pas mal aussi que Marvin Bagley III mette fin à son abonnement à l’infirmerie, car mine de rien il peut aider quand il est sur le terrain. En tout cas, Walton va devoir trouver la bonne formule pour permettre aux Kings de repartir de l’avant la saison prochaine, pour au moins se rapprocher des Playoffs. Sinon, cette confiance accordée par Monte McNair pourrait progressivement s’effriter.

Luke Walton est pour l’instant l’homme de la situation aux yeux du nouveau boss des Kings. Ce sera à lui de confirmer cela à travers de meilleurs résultats l’an prochain que cette saison, où l’on attendait clairement mieux de la part de Sacramento. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top