Kings

Monte McNair quitte Houston pour devenir le nouveau boss des Kings : fans de Sacramento, on espère que vous aimez les analytics

Small ball et analytics vont-ils devenir les nouveaux termes à la mode à Sacramento ?

Source image : NBA League Pass

Il y a un mois, quasiment jour pour jour, l’ère Vlade Divac s’est terminée. Depuis, on se demandait qui allait remplacer l’ancien manager général des Kings. On a enfin la réponse. Le nouveau boss des opérations basket de Sacramento se nomme Monte McNair.

Son nom ne vous dit peut-être rien au premier abord. Mais il va apparaître de plus en plus quand on va parler de nos chers Kings. D’après l’insider Shams Charania, Monte McNair vient donc d’être engagé par la franchise de la capitale californienne, qui cherchait un successeur à Vlade Divac. Si l’on en croit The Athletic, McNair était en concurrence avec Sachin Gupta (vice-président exécutif des Wolves) et Wes Wilcox (ancien manager général des Hawks), les trois ayant eu des entretiens avec le proprio des Kings Vivek Ranadivé, son fils, et Joe Dumars. Si vous vous demandez ce que va devenir ce bon vieux Joe Joe, sachez qu’il devrait rester à Sacramento. Pour rappel, l’ancien boss des Pistons a fait l’intérim après le départ de Divac et devrait occuper un poste de conseiller au sein des Kings. McNair pourra donc compter sur l’expérience de Dumars dans sa mission, qui sera de donner un nouvel élan à une équipe qui galère à se faire une place à l’Ouest depuis plus d’une décennie. En changeant de front office, et on imagine qu’il y aura encore quelques ajouts maintenant que le nouveau boss est connu, les Kings arrivent dans une nouvelle ère. À noter tout de même que le coach Luke Walton, engagé en avril 2019, reste pour l’instant à la tête de l’équipe.

Mais au fait, c’est qui vraiment ce Monte McNair ? Première info, il débarque de Houston. Pas sûr que ça enchante les fans des Kings vu l’échec des Rockets version micro-ball en Playoffs cette année, mais McNair a effectivement passé 13 ans du côté de H-Town, où il a gravi les échelons pour passer d’analyste à manager général assistant. Il a secondé Daryl Morey ces deux dernières années, et c’est un grand spécialiste des fameuses analytics, un mot très à la mode dans la NBA actuelle. Le mec sort de Princeton quand même, et il a sans aucun doute joué un rôle important dans la direction prise par la franchise de Houston depuis plusieurs saisons maintenant. Les Rockets ont véritablement construit leur style de jeu sur les analytics, en essayant de maximiser les opportunités et l’efficacité offensive de l’équipe. Parfois, la franchise texane donne l’impression de faire des maths plutôt que du basket mais les Fusées sont quand même devenues une équipe qui compte dans la Conférence Ouest. Et ça, c’est l’objectif des Kings. Progresser, retrouver les Playoffs, avoir une ligne directrice, et accessoirement faire des bons choix à la Draft. Ça sera d’ailleurs l’un des premiers chantiers pour Monte McNair, puisque la Draft 2020 se déroulera le 18 novembre prochain. Les Kings possèdent le 12è choix.

Small ball et analytics vont-ils devenir les nouveaux termes à la mode à Sacramento ? Y’a des chances étant donné le CV de Monte McNair. Peut-être qu’on aura droit à des expériences farfelues comme à Houston, avec Kent Bazemore au poste 5.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top