Celtics

Les Celtics ont mis les choses à plat après l’embrouille du vestiaire : allez, on se calme et on repart de l’avant

C’était chaud dans le vestiaire après le Game 2, alors Brad Stevens a tenu à réunir ses leaders.

Source image : NBA League Pass

On le sait, la défaite du Game 2 contre Miami a été très difficile à avaler pour les Celtics. Incapables d’égaliser dans la série alors qu’ils avaient une nouvelle fois le match en main, les hommes de Brad Stevens ont quitté le parquet avec une grosse dose de frustration. C’était très chaud dans le vestiaire, alors il fallait mettre les choses à plat. 

Des objets balancés, des hurlements, des confrontations verbales… c’était particulièrement tendu dans le camp Celtics après le Game 2, perdu 106-101 par les Verts, désormais menés 2-0 dans cette Finale de Conférence Est contre le Heat. Grâce à The Athletic, on a pu avoir quelques détails croustillants sur les moments de tension qui ont suivi cette nouvelle désillusion côté Boston. On savait déjà que Marcus Smart était au cœur du bordel, lui qui a débarqué furax dans le vestiaire, en demandant à ses coéquipiers de prendre plus de responsabilités au lieu de se tourner vers lui quand les choses déraillent. Les propos et le ton de Smart ont visiblement fait tiquer Jaylen Brown, qui a répondu en soulignant l’importance du collectif et la nécessité de régler les problèmes ensemble au lieu de se tirer dans les pattes. Cela a provoqué une grosse altercation verbale entre les deux, mais ça s’est arrêté là. Leurs coéquipiers ont fini par s’interposer, évitant ainsi une confrontation physique. D’après The Athletic, Marcus Smart aurait également eu des échanges verbaux avec quelques assistants des Celtics pendant la rencontre. Bref, vous l’avez compris, le pitbull de Boston a vraiment eu du mal à digérer le scénario de ce match, mais les propos de Jaylen Brown après le Game 2 montrent que ce dernier est prêt à passer à autre chose.

« Smart joue avec passion, il a le feu intérieur, et c’est ce que j’aime le plus chez lui. Il a cette envie en lui, et on a besoin qu’il continue à avoir ça. J’aime Marcus pour ça » a-t-il déclaré via The Athletic.

Jaylen Brown connaît le personnage. Lui et Marcus Smart jouent ensemble depuis quatre saisons maintenant, et ce n’est pas la première embrouille entre les deux, qui possèdent chacun leur caractère et des aptitudes de leader. Mais après cet épisode, Brad Stevens a estimé nécessaire de mettre les choses à plat. Ainsi, d’après ESPN, le coach des Celtics a organisé tard dans la soirée de jeudi un meeting avec ses leaders, dont Brown et Smart, ainsi que Kemba Walker et Jayson Tatum. L’objectif : exprimer ses émotions, parler des différents problèmes, pour ensuite repartir du bon pied afin de revenir dans cette série contre Miami. Et pour revenir, les Celtics auront sans doute besoin du soutien de Gordon Hayward, l’autre principal sujet de discussion de cette réunion improvisée. Blessé à la cheville lors du premier match des Playoffs contre les Sixers, l’ami Gordon est sur la voie du retour, lui qui est désormais considéré comme incertain pour le Game 3 de samedi. Comment l’intégrer dans la rotation ? Comment le mettre dans les meilleures dispositions sachant qu’il reste sur un mois sans jouer ? Comment peut-il nous aider, tout ça sans le brusquer ? Voici probablement les questions qui sont arrivées sur la table.

Le calme semble être revenu du côté de Boston, et on verra dès ce soir lors du Game 3 l’impact de cet épisode. Les Celtics vont-ils revenir avec le couteau entre les dents ? Ou vont-ils sombrer face à une équipe de Miami très solide mentalement et brillante sur le plan collectif ? 

Source texte : The Athletic / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top