Playoffs NBA

Preview Celtics – Heat : le shoot du petit Kemba Walker l’attend toujours aux objets trouvés de Disney World

Kemba Walker pari

5/34 du parking depuis cinq matchs ???

Source Image : NBA League Pass

Deuxième acte d’une série qui sent bon la poudre. Le Heat a arraché le Game 1 en prolongation grâce à un énorme contre de Bam Adebayo, et les Celtics doivent maintenant réagir au plus vite. Au plus vite genre cette nuit à partir d’1h du matin.

Allez, on sort d’une petite soirée de repos pour digérer le choke des Clippers et on peut désormais se concentrer à 100% sur ces Finales de Conférence. Pour ceux qui auraient un peu de retard sur cet affrontement, l’épisode 1 s’est terminé par une victoire du Heat dans l’introduction d’une série qui mérite déjà cinq étoiles. Le genre de match qui te tient éveillé même sans caféine et après un mois et demi de NBA non-stop, ça te place le level du bordel. En bref, le Heat en mode patron s’est imposé dans un match palpitant après avoir couru derrière les Celtics pendant tout le quatrième quart-temps, et même en début d’overtime. Goran Dragic et Jae Crowder ultra propres, Jimmy Buckets en mode patron dans le money-time, Bam Adebayo a sorti la crêpe de l’année et Tyler Herro joue comme s’il avait 15 ans de NBA dans les pattes, bref Miami a sorti tous les ingrédients pour arracher ce Game 1. Un cocktail délicieux qui permet aux Floridiens de mener dans cette série et de continuer leurs somptueux Playoffs.

En face, une pomme pourrie : Kemba Walker. Si les Celtics ont plutôt bien tenu leurs rangs dans l’ensemble, Cardiac Kemba a galéré contre la défense du Heat : 19 points, mais à 6/19 aux tirs et 1/9 à 3-points, en plus d’une défense parfois approximative de l’autre côté du terrain. Point négatif : ce n’est pas la première fois qu’il galère dans ces Playoffs, le meneur des Celtics est d’ailleurs sur un joli 5/34 à 3-points depuis cinq matchs. Point positif : il en est conscient. Est-ce que ça va changer quelque chose ? On n’en sait rien. Kemba ne se voile en tout cas pas la face et sait qu’il doit faire mieux dans cette Finale de Conférence. Jayson Tatum a été monstrueux, Marcus Smart donne toujours l’impression d’être le troisième fils de Dell Curry et Jaylen Brown a répondu présent lorsque ses coéquipiers l’ont cherché en attaque. On attend donc une mise au niveau de Kemba sous peine de voir Miami prendre le large dès ce soir. Et demandez donc aux Pacers et aux Bucks comment ça se finit lorsqu’ils prennent le large : pas sûr qu’ils vous répondent, ils sont tous en vacances.

Allez, on oublie le Game 1 et on se donne rendez-vous cette nuit à partir d’1h du matin. Le petit Kemba est maintenant demandé à l’accueil de Disney World pour ce Game 2, car les Celtics doivent pouvoir compter sur leur meneur s’ils veulent égaliser dans cette série explosive.

1 Comment

1 Comment

  1. Alceste Poquelin

    18 septembre 2020 à 1 h 01 min at 1 h 01 min

    Bizarre. Déjà contre Toronto c’était fluctuant. Mais malgré tout, il marque toujours la plus part de ses points dans le dernier quart, même quand il fait un match dégueu.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top