Rockets

Preview Lakers – Rockets : dernière chance pour l’expérimentation micro-ball à Houston ?

Win or retour au Texas.

Source image : YouTube/Houston Rockets

Les Rockets ont passé le Game 4 à regarder leur adversaire jouer et vont maintenant devoir lutter pour rester en vie. Les Lakers eux, ont la possibilité de se qualifier pour la Finale de Conférence Ouest et d’exterminer le micro-ball de Mike D’Antoni. C’est donc win or go home pour James Harden et ses copains à partir de 2h du matin.

Après un gros Game 7 entre Raptors et Celtics la nuit dernière, la Conférence Est tient officiellement ses deux derniers survivants. Place à l’Ouest maintenant avec des Lakers qui ont l’occasion de passer à l’étape suivante dès ce soir. Face à eux, des Rockets pas loin de capituler après un Game 4 inexplicable. Dépassés dans tous les secteurs du jeu, les hommes de Mike D’Antoni ont donné l’impression de jouer un match d’exhibition pendant un peu plus de trois quart-temps. Ni le coach moustachu, ni Russell Westbrook, ni James Harden n’avaient d’explication à donner en conférence de presse après ce non-match. Plutôt inquiétant. On sait néanmoins que l’identité de jeu des Rockets repose sur le shoot longue distance et qu’en cas de festival des artilleurs du Texas ce soir, la série pourrait se prolonger. Ajustement nécessaire tout de même pour les Rockets, mais en sont-ils capables ? Le valeureux P.J. Tucker fait ce qu’il peut mais peine à contenir le mono-sourcil d’en face. Les Lakers eux resserrent de plus en plus leur défense au fil de la série et ça s’annonce compliqué.

Dos au mur, Houston doit donc absolument réagir. Russell Westbrook a affirmé que les Rockets allaient devoir « sacrifier certaines choses » qu’ils aiment faire. On ne sait pas s’il faisait référence à la sombre affaire Danuel House ou à leur goût prononcé pour la sieste en défense, mais on attend clairement du changement côté Houston cette nuit. Au niveau des absences, Danuel House justement a été viré de la bulle et porte désormais bien son nom. Il regardera le match depuis le canap’ comme tout le monde. Côté Lakers, Dion Waiters ne devrait pas être dispo mais pas de quoi bouleverser la Lakers Nation puisque le nouveau backcourt improbable Rajon Rondo – Alex Caruso fait largement le taff en sortie de banc depuis quelques matchs. Allez, on attend une grosse perf’ de James Harden qui va devoir prendre ses responsabilités dans ce match à mort. On attend surtout que les Rockets retrouvent leur intensité défensive et leur explosivité du parking, deux ingrédients indispensables pour allonger un peu leur espérance de vie dans cette bulle.

Réaction attendue des Rockets après l’excès de suffisance du Game 4 face à des Lakers déjà prêts à en finir. Un peu de défense, un peu de réussite, un peu de spectacle et qui sait, peut-être qu’on se donnera rendez-vous lundi soir pour un Game 6.

1 Comment

1 Comment

  1. Mario Draghi

    12 septembre 2020 à 22 h 56 min at 22 h 56 min

    Autant individuellement brodie et harden sont des monstres, autant ils font peine à voir dans leur micro equipe. D’antoni est surement le plus surevalue des coachs nba depuis pas loin de 20 ans. A part ves coups de chance a phoenix,le reste est nul. Avec Capela ca pouvait encore se discuter mais là… houston fait vraiment mal aux yeux.
    Les rockets pourrait encore prendre un match si tous leurs tirs du parking se mettent à rentrer mais faudrait au moins du 70% de resussite alors. Pas sur qu ils y croient de tte facon. Quel gaspillage de talent.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top