Pacers

Les Pacers partent à la pêche aux coachs : on peut leur faire confiance, ils ont une petite expérience dans la discipline

pêcheur 1er mars 2020

On laisse faire les experts en la matière.

Source image : Youtube

Quelques semaines après l’élimination suivie du départ forcé de Nate McMillan, les Pacers partent à la recherche de leur nouveau coach. De nombreuses candidatures ont été évaluées et une douzaine d’entretiens sont prévus pour trouver l’heureux élu. La pêche a intérêt d’être bonne pour Indianapolis.

C’est un casse-tête qui se profile dans l’Indiana. Une équipe avec un bon collectif mais qui n’a pas le talent suffisant pour aller loin en Playoffs, voilà ce qu’ont été les Pacers pendant ces dernières années. Il y a comme une odeur de fin de cycle à Indy, en atteste la décision de ne pas continuer avec Nate McMillan après l’avoir prolongé deux semaines auparavant. Selon Adrian Wojnarowski d’ESPN, les Pacers sont donc partis à la pêche aux coachs, et pour l’instant, il y en a treize qui ont mordu à l’hameçon. Vous êtes prêts pour la liste ? Allez, on est parti : Becky Hammon et Will Hardy (assistants chez les Spurs), Dan Craig et Chris Quinn (assistants à Miami), Jamahl Mosley et Stephen Silas (assistants de Dallas), Darvin Ham et Charles Lee (assistants chez les Bucks), Pat Delany (assistant à Orlando), Ime Udoka (assistant coach aux Sixers), David Vanterpool (assistant des Wolves), Nate Tibbetts (bras droit de Terry Stotts à Portland), Jacque Vaughn (redevenu assistant des Nets depuis l’arrivée de Steve Nash), Chauncey Billups et Dave Joerger. Voilà, on peut reprendre son souffle et tenter d’analyser tout ça.

Dans cette liste de candidats, on peut déjà voir qu’Indy s’intéresse beaucoup plus à des assistants coachs qui n’ont pas encore passé le pas qu’à des entraîneurs qui viennent d’être limogés ou qui sont en recherche depuis un moment, à part Dave Joerger et Jacque Vaughn. On passe donc le bonjour aux Alvin Gentry, Brett Brown, Tyronn Lue et autres, puis on passe notre chemin, les Pacers veulent du nouveau. Pour l’instant, aucun favori ne se dégage car nos amis pêcheurs n’ont pas encore fait passer les entretiens, logique. Mais il y a certains noms qui attirent l’attention. On a déjà évoqué rapidement Vaughn et Joerger, qui ont déjà une petite expérience intéressante chez les Nets pour le premier et chez les Grizzlies puis les Kings pour le second, mais il y en a d’autres. Le nom de Becky Hammon est l’un de ceux qui saute le plus aux yeux. Double championne WNBA et assistante de Gregg Popovich depuis 2014, Becky Hammon se dirige dans un futur plus ou moins proche vers un poste de head coach en NBA, ce serait une première pour une femme dans la Ligue, et ce pourrait être du côté de l’Indiana. Enfin, il y a un candidat qui s’est rajouté à la première liste de douze coachs, c’est Chauncey Billups. Toujours selon le Woj, le MVP des Finales 2004 s’est engagé dans des discussions avancées avec le front office d’Indianapolis et serait intéressé par le job. Mr. Big Shot pour donner des conseils à Malcolm Brogdon et Victor Oladipo ? Les Pacers ne seraient pas contre, mais il reste encore du chemin.

La chasse ne fait que commencer pour Indiana, les Pacers ont besoin de lancer un nouveau cycle et ça passe par choisir le bon coach pour driver l’équipe. Les prochaines semaines vont être cruciales pour Indy et ses fans, on est déjà impatients de voir qui sera l’heureux (ou heureuse) élu(e).

Source texte : Adrian Wojnarowski, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top