Pacers

Officiel : Nate McMillan viré deux semaines après avoir prolongé aux Pacers, la valse des coachs continue

Ils ont juste oublié de lui préciser que c’était un 14-days contract.

Source image : YouTube/SiriusXM

Aussitôt rentré dans l’Indiana, aussitôt viré. De retour de la bulle après avoir été éliminé au premier tour des Playoffs en quatre manches sèches, Nate McMillan n’aura pas eu le temps de fêter sa récente prolongation de contrat en famille. Le coach n’a pas résisté au sweep infligé par le Heat à son équipe.

Shams bomb de ce mercredi après-midi, l’insider a rapporté pour The Athletic le licenciement surprise de Nate McMillan. Non pas que l’ancien joueur des Sonics ait été exempt de tout reproche depuis le début de son mandat en 2016 mais c’est le timing qui interroge. On rembobine juste deux semaines en arrière pour se souvenir que les Pacers avaient décidé de faire confiance à leur coach en annonçant sa prolongation quelques jours avant le début des Playoffs. Aujourd’hui, Kevin Pritchard a donc fait machine arrière pour se mettre dès à présent à la recherche d’un remplaçant pour le poste de head coach. Qu’est-ce qui peut expliquer un tel revirement de situation ? Entre temps, Indiana a perdu ses quatre rencontres de postseason pour vivre une quatrième élimination consécutive au premier tour des Playoffs sous les ordres de McMillan, la cinquième si on remonte à l’époque de Frank Vogel. Si l’ancien technicien des Blazers aura toujours l’excuse de ne pas avoir pu compter sur son All-Star, Domantas Sabonis, et d’un Victor Oladipo en pleine possession de ses moyens, la franchise semble vouloir prendre une autre direction et se place déjà comme le premier prétendant pour récupérer Mike D’Antoni qui arrivera au terme de son contrat avec les Rockets à la fin de la saison selon les informations d’Adrian Wojnarowski d’ESPN.

Après le licenciement de Kenny Atkinson à Brooklyn, Jim Boylen à Chicago, Alvin Gentry à New Orleans et Brett Brown à Philadelphie, c’est une nouvelle tête qui tombe sur un banc de la NBA cette saison sans parler de la démission de John Beilein aux Cavaliers et du changement de cap chez les Knicks. Un vent de fraîcheur souffle sur la Grande Ligue, qui souhaite donc renouveler un peu les visages qui trôneront sur les bancs l’année prochaine. Une valse des coachs qui n’est vraisemblablement pas terminée puisque Mike D’Antoni risque de ne pas prolonger dans le Texas si Houston ne réalise pas de grandes choses dans la bulle. Après quelques saisons plutôt tranquilles à ce niveau-là, la carte des entraîneurs risque de changer durant l’intersaison. Outre Mister Pringles, Tyronn Lue, Jason Kidd ou Ime Udoka sont également des candidats crédibles pour prendre ou reprendre une équipe, tout comme Mark Jackson et Jeff Van Gundy qui seraient à nouveau prêts à quitter leur poste de commentateur pour prendre une plaquette si toutes les conditions sont réunies.

Les Pacers rejoignent la club des franchises à la recherche d’un coach pour la rentrée. Malgré une nouvelle saison honorable avec les moyens du bord et une prolongation toute fraîche, Nate McMillan (183-136 à Indy) n’a pas résisté au sweep. Alors que la marge semble limitée au niveau de l’effectif avant le début de la Free Agency, le président a donc décidé de faire bouger les choses dans le staff. Une bonne nouvelle pour MDA qui sait déjà qu’il a un plan B en cas d’échec avec les Rockets cet été.

Source texte : The Ahtletic et ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top