Kings

Les Kings grillent la priorité aux Pelicans pour la Loterie : enfin une victoire pour Sacramento, ça commençait à faire un bail

Lottery 28 juin 2020

Victoire décisive pour les Kings. Non, on déconne.

Source image : TF1

Les Playoffs ont commencé, et avec ce genre de première soirée, on en oublierait presque que la Loterie pour la Draft a lieu dans deux petits jours. À ce sujet, les Kings, qui ont fini à égalité de bilan avec les Pelicans, ont remporté le tirage au sort face à New Orleans. La plus grosse victoire de Sacramento cette année ? 

Ce genre d’information qui fait du bien en Californie du Nord (il en faut peu…). Après avoir raté leur reprise chez Mickey, les Kings ont logiquement manqué les Playoffs, tout comme les Pelicans, les deux équipes terminant avec un bilan similaire de 28 victoires pour 36 défaites. Direction le tirage au sort pré-Loterie. Objectif ? Déterminer qui de Sac-Town ou de NOLA va repartir avec une chance très légèrement supérieure (1,3% contre 1,2, on sait jamais, sur un malentendu…) de se voir attribuer le premier choix de la Draft 2020 lors de la Loterie annuelle de la NBA le 20 août. Effectué par un huissier, le résultat a été publié sur le site officiel de la NBA : victoire des Kings, sans doute la plus importante de la saison, vise la taille de l’échec… Bon, ça n’a l’air de rien, mais ça permet, malgré tout, à Sacramento de sucrer (très peu) un été qui a senti bon la déculottée. Avec l’annonce de la prise d’influence montante de Joe Dumars dans les décisions de la franchise et la démission récente de Vlade Divac, on se prendrait même à rêver : sélectionner un mec qui sait jouer au basket à la Draft, ce serait incroyable non ?

Et si c’était un signe avant la Loterie de jeudi ? Et si les balles de ping-pong souriaient à la franchise californienne comme pour les Pelicans l’an passé ? Ça permettrait de récupérer un jeunot prometteur et l’ajouter à un effectif qui ne demande qu’à progresser. Seulement, pour envisager un travail d’amélioration des Kings, il faut d’abord que les décisions d’en haut soient un chouilla cohérentes, comme par exemple choisir un Luka Doncic devant un Marvin Bagley quand il le faut, et la simple mention de ces deux noms suffit à faire monter les larmes chez les fans de Sacramento. Ça va, ils pourront les essuyer avec les mouchoirs qu’ils achètent maintenant par lot pour pleurer secrètement la nuit en pensant à la situation de leur équipe favorite. Blague à part, sachez également que dans l’autre tiebreaker entre Oklahoma City, Houston et Utah, c’est OKC qui a remporté la mise devant les Rockets et le Jazz.

Bon, c’est pas de l’actualité très chaude, mais pour les Kings, c’est toujours une nouvelle positive, donc ça vaut bien le coup d’en parler. Maintenant, il va falloir jouer de cet avantage capital pris sur les Pelicans (lol) et croiser les doigts pour récupérer autre chose que des miettes quand l’heure de la Draft sera venue. 

Source : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top