Suns

Devin Booker a sorti son 91è match à 30 points : record de franchise chez les Suns, on vous rappelle juste qu’il a 23 ans

Si Damian Lillard a fait de l’ombre à tout le monde mardi avec son énorme carton face aux Mavericks, l’autre grande star de la reprise Devin Booker a également marqué l’histoire, enfin celle des Suns. Avec 35 points contre les Sixers, la machine à scorer de Phoenix a en effet battu un record de franchise, le tout à seulement 23 piges. Il n’a pas le temps.

Les Suns représentent la belle histoire de la reprise NBA. Invaincus dans la bulle de Disney World, les hommes de Monty Williams peuvent encore croire aux Playoffs et l’une des grandes raisons de leur succès, c’est évidemment Devin Booker, comme un poisson dans l’eau chez Mickey. Sept matchs, cinq performances à au moins 30 points, et une série en cours de trois matchs consécutifs à 35 pions suite à un nouveau festival hier contre Philadelphia. C’est ce qu’on appelle être régulier dans l’excellence. Et quand vous êtes régulier dans l’excellence, vous avez tendance à battre des records. Nouvelle preuve avec le crush de Kendall Jenner, qui est devenu le nouveau recordman du nombre de matchs à 30 points dans l’histoire des Phoenix Suns. Depuis son arrivée en NBA en 2015, Booker totalise 91 rencontres à au moins 30 unités, c’est-à-dire une de plus que le meilleur marqueur de la franchise Walter Davis (15 666 points), sextuple All-Star ayant évolué dans l’Arizona entre 1977 et 1988. Certes, les Suns n’ont pas connu d’énormes scoreurs dans leur histoire (en matière de longévité et de totaux), mais ça reste un bel exploit pour Booker, surtout quand on sait que le gamin n’a que 23 ans. Pour votre culture perso, sachez aussi que l’ami Devin est le seul joueur dans l’histoire des Suns à avoir réalisé trois matchs à plus de 50 points (dont deux consécutifs, une première dans la franchise de Phoenix), et possède évidemment le plus gros total dans une rencontre avec sa pointe à 70 pions contre Boston un soir de mars 2017.

Des chiffres impressionnants mais surtout, Devin Booker évolue enfin dans une équipe qui gagne et ça, ça fait toute la différence. S’il a souvent été boudé au niveau des sélections pour le All-Star Game, c’est parce que les Suns battaient des records de médiocrité au cours des dernières saisons. Ça faisait quand même une décennie que Phoenix n’avait pas enchaîné sept victoires de suite. Cette année, même si l’arrière a dû attendre le forfait de Damian Lillard pour jouer son premier match des étoiles, la progression de Phoenix a joué en sa faveur. Une qualification en Playoffs à Orlando, ou au moins pour le play-in tournament, serait une superbe récompense pour Booker et ses Suns, aujourd’hui à une victoire de réaliser un parcours parfait lors des seeding games. Cependant, un 8-0 ne sera pas suffisant si Portland et Memphis font le taf lors de la dernière journée, un scénario dont a conscience le petit Devin. Peu importe, l’expérience de la bulle servira pour la suite quoi qu’il arrive.

« C’est la vie. On contrôle ce qu’on peut, à savoir les huit matchs que l’on joue. Je suis de toute façon fier de mes gars. Nous sommes venus ici avec la bonne mentalité, […] en étant concentrés, et nous avons réalisé les sacrifices nécessaires. Qu’on se qualifie en Playoffs ou pas, je ne pense pas qu’il y aura des visages tristes par ici. Nous avons bossé et grandi en tant qu’équipe. Nous avons fait énormément de progrès et nous pourrons construire là-dessus lors des années à venir. »

– Devin Booker, via ESPN.

Les Suns finiront leur saison régulière jeudi, avec un match contre Dallas qu’ils devront absolument gagner. Actuellement dixièmes de l’Ouest derrière Portland et Memphis, Devin Booker et ses potes garderont évidemment un œil sur les résultats de leurs concurrents directs, également sur le pont demain, en espérant qu’au moins l’un d’entre eux se plante.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top