Blazers

Damian Lillard est sur une autre planète : troisième match à 60 points de la saison, coucou Wilt comment ça va ?

Damian Lillard Wilt Chamberlain 12 aout 2020

La planète Wiltdame.

Source image : montage via YouTube

61, soixante-et-un, SOIXANTE-ET-UN. Après son carton face aux Sixers dimanche, Damian Lillard a encore pris feu la nuit dernière pour sortir une perf monumentale face aux Mavericks. Le sniper des Blazers est tout simplement sur une autre planète, celle où évolue Wilt. 

À chaque fois qu’un joueur est mentionné avec Wilt Chamberlain, c’est qu’il a réalisé quelque chose de vraiment spécial. Car Wilt, c’est le joueur qui se trouve sur la couverture du livre des records de la NBA, celui qu’on retrouve un peu partout à travers ses statistiques d’un autre temps. Mais aujourd’hui, en 2020, il y a un mec qui est là pour dépoussiérer tout ça, et il se nomme Damian Lillard. Face aux Mavericks hier, le pyromane de Portland a égalé son record en carrière, avec… 61 points au compteur. Oui, « égalé », car il avait déjà fait le coup le 20 janvier dernier lors du MLK Day, contre les Golden State Warriors. Un grand malade ce Dame ! Deux matchs à 60 points dans une seule et même saison, c’est très très lourd. Mais attendez, on nous dit dans l’oreillette que c’est en fait son troisième ! What ? Bah oui, souvenez-vous de son festival face aux Nets le 8 novembre 2019. Certes, le monde a beaucoup changé depuis et on a l’impression que ça fait dix ans, mais ce jour-là, Lillard est également monté à 60 de température. Dans l’histoire, Wilt Chamberlain était le seul à avoir accumulé trois matchs à 60 pions dans une seule et même saison (il l’a fait deux fois au début des années 1960), il a désormais de la compagnie. Toujours au rayon des records, Dame D.O.L.L.A. est également devenu le premier joueur à avoir réalisé plusieurs matchs en 60-5-5 (points-rebonds-passes), et le premier Trail Blazer dans l’histoire à enchaîner deux rencontres à 50 points.

Depuis ses deux lancers francs ratés face aux Clippers et le beef avec Patrick Beverley et Paul George, Damian Lillard est très énervé. Fallait pas le chauffer. Quand on manque de respect à l’un des tueurs les plus redoutables de la NBA, derrière ça ne pardonne pas. C’était peut-être une tactique des Clips pour foutre les Sixers et les Mavericks dans la mouise, mais on espère pour eux qu’ils ne rencontreront pas Dame D.O.L.L.A. en Playoffs car la vengeance pourrait être terrible. Et les Playoffs, ils sont en approche pour la bande à Lillard. Car à l’heure de ces lignes, grâce aux exploits de leur leader, les Blazers sont huitièmes de la Conférence Ouest, profitant de la nouvelle défaite des Grizzlies pour intégrer le Top 8 et ainsi être en position favorable pour le tournoi play-in de samedi. Il faudra faire le boulot jeudi lors de l’ultime rencontre de saison régulière face aux Nets pour conserver cette huitième place mais avec un Dame en mission, on a plutôt confiance par rapport aux chances des hommes de Terry Stotts concernant une qualification pour les Playoffs.

« C’est ce que je veux le plus au monde (les Playoffs, ndlr.). Quand je suis arrivé ici, je leur ai dit que je n’étais pas venu ici pour perdre mon temps. Le travail n’est pas terminé mais on se bat. On devra aborder la prochaine rencontre avec la même mentalité. Nous avons notre destin entre nos mains, ce sera le match le plus important de nos vies. »

– Damian Lillard, après la victoire face aux Mavs.

Damian Lillard ne vient pas de ce monde. Ce qu’il est en train de réaliser actuellement, c’est tout simplement all-time. Les Blazers ne sont pas encore en Playoffs mais si Dame continue à se la jouer Wilt, on ne voit pas qui pourrait les empêcher d’atteindre leur objectif. Et derrière, qui sait ce qui peut se passer ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top