Suns

Les Suns viennent à bout des Sixers : 130-117, c’était plus compliqué que prévu mais ça fait sept sur sept pour Phoenix

Anne Sinclair 12 août 2020

Merci d’égayer nos nuits, Devin

Source image : AFP

Course aux Playoffs épisode 456 : les Suns devaient assurer le coup en battant l’équipe C des Sixers, et c’est désormais chose faite. Sept sur sept pour les Cactus, mais contrairement à ce qu’on aurait pu penser, Philly s’est défendu jusqu’au bout. C’était pas le plus beau match de la bulle hein, mais les Suns ont gagné comme des patrons, qu’est ce qu’elle fait bizarre cette phrase.

C’est la rengaine de cette reprise et de ces matchs de classement pour accéder au play-in tournament. Les Suns jouent, commencent à galérer, Devin Booker préchauffe, et les Suns gagnent. Cette nuit ? Ce sont les Sixers de… Shake Milton et Kyle O’Quinn qui en ont fait les frais. 35 points, 9 rebonds, 7 passes, on a cette impression bizarre de voir cette même ligne de stats depuis dix jours, et c’est bien normal puisque Mr Booker nous sort la totale tous les soirs. On met du temps à se lancer, on va chercher les lancers (on tourne à 94%), on pénètre, on score à mi-distance, à 3-points et on distribue le jeu. La-to-tale. Mais là où les Soleils s’éteignaient quand D-Book était plus discret… désormais l’équipe reste à flots. C’est une petite révolution qui se met en place chez les Cactus, ça commence à gagner des matchs au forceps, à l’expérience.

Parce que oui, il ne faudrait pas oublier les copains. Ils suivent papa Devin mais font vraiment leur part du boulot. Ce soir, ce sont ainsi Ricky Rubio, Mikal Bridges et Dario Saric qui ont notamment step up pour maintenir le cap face à des Sixers bien tenaces jusque dans le quatrième quart. 16 points et 10 passes à 6/11 au tir pour l’Espagnol, 24 points à 8/10 pour Mr Ponts et 18 points et 9 rebonds pour Super Dario. Prestation collective solide des Soleils, pour la septième fois d’affilée, incroyable. En face, Raul Neto (22 points), Alec Burks (23 points) et Mike Scott (17 points) leur auront longtemps posé des problèmes, prenant même neuf points d’avance dans le premier acte, mais en vain. Dans la bulle, le basket-ball est un jeu qui se joue à cinq contre cinq, et à la fin, ce sont les Suns qui gagnent.

Sept sur sept pour les Suns, la prophétie est en marche. Ce n’était certes que l’équipe C de Philly en face, mais il fallait assurer pour continuer à y croire et c’est chose faite. Phoenix est maintenant à égalité avec les Grizzlies avec un bilan de 33-39. Le back-to-back est donc réussi pour la bande à Booker, qui va maintenant se reposer avant de s’attaquer aux Mavericks de Luka Doncic jeudi soir.

 

stats Suns Sixers 12 août 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top