Pistons

J. Cole se fait inviter par les Pistons pour un tryout : comme les Blazers, Detroit aussi veut son rappeur à la mène

J Cole basket

Vu la gueule du roster des Pistons à l’arrière, ça ne serait pas si déconnant qu’il décroche un contrat…

Source image : Youtube

Connu pour son tomar raté au Dunk Contest 2019 et son appétence pour le basket, le rappeur J. Cole a réussi à taper dans l’œil d’une franchise au point de se voir offrir un test. Après un partenariat avec des opérateurs de paris sportifs, la NBA va peut-être tenter une collaboration avec le hip-hop. 

Twitter, 4 août, 2h17 du matin (20h17 à Detroit) : un message va faire le buzz sur la toile. La nouvelle tombe, Master P avait dit deux jours auparavant à TMZ que son ami rappeur J. Cole cherchait un contrat NBA. L’info n’est pas passée dans l’oreille d’un sourd, Detroit profite du relais de Bleacher Report pour proposer son Graal au natif de Francfort-sur-le-Main. Les fans du lyriciste hip-hop avaient déjà spéculé sur ce rêve après que leur idole ait été vue en train de saigner les parquets dans la pub pour les sneakers Puma « The Dreamer ».

@JColeNC nous vous voyons ici. Vous avez dit qu’ils n’avaient que 12 places chez les Pistons.

Venez participer à cet essai. C’est pour tous les rêveurs
@bleacherreport #Dreamville

« Vous n’êtes pas sérieux », dit la voix off dans la publicité « The Dreamer ». « Je sais que vous n’allez pas essayer de faire ce que je pense que vous essayez de faire. Parce que ça serait fou. Je veux dire, quelles sont les chances ? Je sais que tu es plus raisonnable que ce gamin. »

Eh bien si, J. Cole était sérieux ! Il veut réellement réaliser son souhait de devenir joueur NBA à… 35 piges. Master P a bien porté le maillot des Hornets et des Raptors à la fin des années 1990 pour des matchs de pré-saison, même s’il n’a jamais joué en régulière. Jermaine Lamarr Cole pourrait quant à lui le faire et il a demandé son avis à son aîné. Pourquoi pas après tout, s’il s’en donne les moyens, il pourrait y avoir une place en back-up de D-Rose chez les Pistons. Avec leur roster pourri moyen, les hommes du Michigan prennent un peu tout ce qu’ils peuvent. Hâte de voir une battle avec Drake dans un show de la mi-temps à Toronto.

Si J. Cole confirme son joli niveau vu en exhibition, il pourra sûrement vite aider Sekou Doumbouya à développer des punchlines tranchantes. D’après le cousin d’un fan de Detroit, les Pistons seraient également sur Quavo et Mister V. À suivre…

Source texte : Twitter @DetroitPistons 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top