Blazers

Damian Lillard in love de Carmelo Anthony, encore plus après cette nuit : « C’est un Hall of Famer »

Carmelo Anthony 6 décembre 2019

La belle histoire de Melo aux Blazers continue.

Source image : Youtube

La vie est belle chez les Blazers. Après avoir perdu un match très serré contre les Celtics, Portland se devait de se remettre en marche pour aller chercher ces foutus Playoffs. C’est chose faite. Les Rockets n’ont pas pu suivre le rythme de Carmelo Anthony dans le clutch, qu’est ce qu’elle est belle cette phrase. L’occasion pour Damian Lillard de rendre hommage au vétéran avec une petite phrase qui devrait faire causer.

Les Blazers sont arrivés dans la bulle d’Orlando avec une équipe quasi complète, et la différence avec le début de saison s’est bien faite sentir. Une line-up qui a de la gueule, le retour de Jusuf Nurkic en mode patron, et Carmelo Anthony qui repasse sur le poste 3, en mode vintage. Tellement vintage que Skinny Melo commence à préchauffer en étant clutch au possible. On est en 2020 ou en 2008 ? Aidez-nous, on est perdu. Au tableau des victimes pour l’instant ? Il y a eu d’abord les Grizzlies dans un match capital pour la course aux Playoffs, et puis, hier soir, les Rockets (ça leur apprendra à couper des Hall of Famers). Un gros contre sur P.J. Tucker suivi d’un shoot à 3-points avec 54 secondes à jouer, allez hop. Du coup, en interview d’après match, Damian Lillard a tenu à lui rendre hommage dans des propos relatés par Royce White d’ESPN.

« Quand il est arrivé, tout le monde avait quelque chose à dire sur lui : ‘il ne défend pas, il est vieux, il est fini, est-ce qu’il va bien s’intégrer ?’ […] Mais il est venu vers nous de manière très détendue, c’est un bon coéquipier, important pour les jeunes joueurs. Sur le terrain, il prend les shoots comme il les sens, qu’il soit dans un bon ou dans un mauvais jour, il joue pour l’équipe. Il comprend quand et comment on a besoin de lui en fonction des situations, pour quelqu’un comme moi, qui fait attention à tout, c’est évident. Je trouve très irrespectueuse la manière dont on parle de lui, c’est un Hall of Famer. »

Une déclaration qui a le mérite d’être clair, Melo s’est parfaitement intégré chez les Blazers. Quand le patron te valides, c’est tout de suite plus simple d’être en confiance. Avec 16,3 points de moyenne depuis la reprise chez Mickey, Carmelo apporte ce dont Portland a besoin, à savoir de la variation en attaque pour aider Dame et C.J. McCollum sur les postes extérieurs. Revenu de confinement skinny comme jamais, il est affûté et prêt à se lancer dans la bataille pour les Playoffs à l’Ouest, que demande le peuple ? Et bah, pas grand chose de plus, en fait. Les Trail Blazers sont en train d’arriver à pleine balle dans le rétro des Grizzlies avec seulement 2 victoires de retard et encore cinq matchs à jouer. La saison de Portland commence à avoir de plus en plus de gueule, si les blessures passent leur chemin et que Melo ne tombe pas sur un McDo dans la bulle, attention à Dame et ses copains, ça pourrait faire du sale.

Les Blazers réussissent leur reprise, c’est l’amour fou entre Carmelo Anthony et le vestiaire, tout semble parfait du côté de Portland pour que la fin de saison soit réussie. On a plus qu’à prier bien fort que les articulations et les muscles ne craquent pas. 

Source texte : Royce Young, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top