Nets

Lance Thomas proche de se poser chez les Nets : on tient nos favoris pour le titre de champion du monde de la huitième place

lance thomas 13 juillet 2020

On connait tous ce quart d’heure de folie au marché, quand les légumes qui restent ne coûtent quasiment rien parce qu’ils sont un peu flétris.

Source : Youtube

Les Nets font actuellement face à une hécatombe d’absences et se « renforcent » donc comme ils peuvent. Des rumeurs annonçaient carrément un retour de Dr. J mais la dernière en date mentionnent un certain Thomas… Lance Thomas.

Quand on s’appelle Lance et qu’on est joueur NBA, soit on est un crosseur fou avec une personnalité incroyable et dans la discussion du GOAT avec Gérard, soit on bafoue le nom de Thomas. IT et IT bis n’étant plus là, tous les Thomas de France et ailleurs qui voulaient un vrai maillot floqué avec leur prénom étaient ainsi désespérés mais n’ayez crainte, un beau flocage numéro 42 chez les Nets va bientôt être disponible. Les pensionnaires du Barclays Center recyclent les anciens des Knicks, car après J-Crossover et Mike Beasley, c’est donc Lançouze qui devrait débarquer. Et le fit est parfait à Brooklyn si on souhaite un sniper capable de rentrer des shoots dans le corner avec la planche. Absent des parquets NBA depuis une saison, la lance connait déjà l’effectif en place et n’aura pas de mal à se fondre dans le décor chez Mickey puisqu’il avait déjà participé à la parade Disney pré-saison avec les coéquipiers de Kyrie et KD cette année avant d’être coupé. Après une quarantaine de six jours s’il est engagé, protocole oblige, il devrait pouvoir combler les absences de Wilson Chandler et de Taurean Prince à l’aile. Mais tiens, d’ailleurs, comment un poste 3 qui tourne à 38% derrière l’arc en carrière et 5,2 points par match pouvait-il encore être libre ? Drôle de question. Si du monde était hypé à l’idée de voir rejouer des Nets avec Uncle Drew, Durantula, Caris LeVert, Dinwiddie, Jordan (Dédé hein)… bah il n’y aura finalement que Armand Caris de disponible. Le pauvre part vraiment au goulag. LT serait déjà la quatrième signature de l’été pour les brooklynois (le mot est spécial mais sympathique) car si vous ne l’aviez pas suivi, Donta Hall avait lui aussi rejoint le roster. Pour plus d’informations sur sa personne, appelez directement le concerné car Wikipedia ne vous aidera pas des masses.

Vous doutiez des Nets et de leur capacité à arracher le titre cette saison ? Eh bien doutez encore. Au moins, à ce rythme là, ils vont au moins arracher un trophée : celui du plus grand nombre de recrues en un mois. Désolé à tous ceux qui se chauffaient pour voir Beasley et Crawford faire du sale à nouveau sur des parquets, il faudra aussi se coltiner le fake Lance.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top