Nets

Michael Beasley devrait rejoindre les Nets : pas de tests anti-drogues à Orlando, on tient peut-être notre futur MVP des Finales

Michael Beasley

Cette fois-ci, le GOAT sera de l’autre côté du pont !

Source image : SNY - Timeout with Taylor Rooks

Sean Marks a de beaux espoirs pour la reprise. Après la signature de Jamal Crawford, les Nets vont accueillir Michael Beasley, alias B-Easy. Direction les Finales pour Brooklyn ?

Que des good news à Brooklyn en ce jeudi matin. Les Nets, ou plutôt l’équipe de G League, ont plusieurs spots disponibles dans le roster. Sean Marks a jeté son dévolu sur papy Jamal Crawford, histoire de ne pas le laisser sur une performance à 50 puntos. Mais Jamal ne sera pas le seul vétéran à se rendre en Floride. Roulement de tambours, on sort le champagne et deuxième Shams Bomb de la nuit ! La team de KD va accueillir un nouveau MVP, Michael Beasley débarque chez les Nets. C’est le moment ou jamais de revoir l’ancien du Heat qui a profité de l’absence de tests anti-drogues à Orlando pour se faire un nouveau kiff en NBA. Après un passage l’an passé chez les Lakers, on n’avait pas revu l’ancien deuxième choix de la Draft 2008 sur les parquets de la Grande Ligue cette saison.

La reprise s’annonce incroyable, revoir J.R. Smith, Michael Beasley, Jamal Crawford ou encore Ryan Broekhoff, c’est vraiment trop d’émotions. On remercie les Nets de nous offrir ce cadeau, eux qui n’ont vraiment rien à jouer sauf un sweep au premier tour face aux Bucks. Vous le voyez venir le Michael Beasley Game ? Décimé par les blessures (on reste poli), Brooklyn sera privé de Kevin Durant, Kyrie Irving, Spencer Dinwiddie, DeAndre Jordan, Taurean Prince… Heureusement que Tyler Johnson sera là pour emmener les Nets vers le titre. En carrière, Michel tourne à 12,4 points, 4,7 rebonds en 609 matchs NBA et connaîtra une huitième franchise dans sa carrière. L’ailier passé par Kansas State a encore de beaux restes, comme on a pu s’en apercevoir lors de son passage aux Knicks. Fainéant en défense, Beasley trouvera toujours une manière de nous régaler et il n’est pas du genre à refuser les tirs. Tiens, tiens, on fait la bise à Jamal Crawford. Mais pour la reprise de la saison, B-Easy loupera une bonne partie du calendrier, l’amigo des plantes vertes doit d’abord purger une suspension de cinq matchs pour… violation du règlement anti-drogues. Histoire de bien se réserver pour le premier tour des Playoffs ?

Finalement, on va peut-être mater les matchs des Nets. Rien que pour les beaux yeux de Michael Beasley. Finie la promesse du tandem Irving – Durant, le duo Crawford – Beasley devrait nous éblouir encore plus…

Source texte : Shams Charania/The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top