Nets

Non-officiel, Ray Allen et Drew Gooden devraient rejoindre les Nets à Orlando : vieux pots, confiture, tu connais

La laitière 9 juillet 2020

Rappel utile aux dirigeants des Nets : nous sommes en 2020.

Source image : YouTube

Nombreux d’entre nous sont ceux qui ont ressenti le besoin ce matin de se débarbouiller plutôt deux fois qu’une en balayant les notifs nocturnes du Woj. Jamal Crawford qui signe à Brooklyn ? Mike Beasley qui devrait le rejoindre d’ici peu ? Eh, on est en quelle année là ? 2009 ? Vous avez entendu Helmut Fritz à la radio ou quoi ? On nous fait signe dans l’oreillette que les 1,5 signature de la nuit sont pourtant bien réelles, de quoi valider Mamie quand elle nous disait que c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure confiture. Sauf qu’elle parlait de pain perdu Mamie, pas de NBA.

Jamal Crawford, 40 ans depuis le mois de mars et en retraite officieuse depuis un dernier carton en avril 2019. Michael Beasley, 31 ans, 12 d’âge mental mais 48 dans les cuisses. Voilà pour les deux recrues de la nuit côté Brooklyn, un peu comme si l’Olympique Lyonnais allait chercher Adriano et Jérémy Toulalan afin de tenter un coup de poker en Champions League, un peu comme si Vincent Collet rappelait Alain Koffi et Yannick Bokolo pour gagner les Jeux l’an prochain. On exagère à peine car ce fifou de Jamal avait quand même balancé 50 pions pour son dernier match il y a un peu plus d’un an et parce que B-Easy n’est finalement pas si vieux, mais en tout cas les blessures, forfaits, flemmes et COVID d’une tripotée de joueurs ont donc forcé les dirigeants des Nets à aller taper dans la catégorie free agents rouillés afin de compléter leur groupe en vue de la reprise. Kyrie Irving plutôt occupé à préparer sa candidature aux prochaines présidentielles, KD pas fou non plus, Taurean Prince, Spencer Dinwiddie, Dede Jordan piqués par un pangolin sauvage et Wilson Chandler qui doit accompagner ses enfants à un tournoi de squash, et voilà comment on se retrouve avec trois mecs + cinq U20 pour jouer des matchs NBA. On part donc sur une arrivée de deux déambulateurs dans la bulle pour compléter le groupe, et Jacque Vaughn a profité du vol pour adresser une liste de candidats à son GM : lui-même parce qu’il en a encore sous la semelle, Isaiah Thomas, Paul Pierce, Shawn Marion, Amar’e Stoudemire sont ainsi sérieusement pourchassés afin de construire un groupe solide. Mine de rien, cette neuvième place ne sera pas facile à éviter car en face, Ish Smith, Troy Brown, Stanislas Inconnu et tous les autres Wizards ont les dents longues.

Les matchs des Nets à Orlando auront donc un petit goût d’EHPAD, mais un EHPAD encore capable de crosser et de fumer des spliffs. Comme quoi, on n’a pas tout perdu, au moins on rigolera peut-être un peu.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top