Pacers

Victor Oladipo officiellement forfait pour la reprise : t’as raison Vic, laisse T.J. Warren et Jimmy Butler s’expliquer comme des grands

Victor Oladipo

Les vacances pour Dipo mais pas pour les frères Holiday. Badum tss.

Source : Youtube

Victor Oladipo a donc décidé de rester à l’écart des rencontres qui se dérouleront après le 30 juillet à Orlando. Olade préfère se préserver pour la saison 2020-21. Les vacances feront du bien pendant que les… Holiday (Justin et Aaron) essaieront de porter la franchise de l’Indiana.

Déjà très peu vu dans les différentes salles NBA cette année avec seulement 13 rencontres après sa rupture du tendon quadricipital la saison dernière, Totor a donc fait une croix sur une reprise chez Mickey. Coupé dans sa montée en puissance après des prémices sympathiques d’un retour au haut niveau en janvier dernier, il n’a finalement pas voulu jouer avec sa santé. Le fait de jouer ne le mettrait pas à l’aise d’après sa déclaration à The Athletic.

« Je veux vraiment jouer, et en tant que compétiteur et coéquipier, cela me déchire de prendre cette décision. J’ai l’impression d’être dans une bonne période dans ma rééducation et de me rapprocher de plus en plus de mes 100 %. Mais avec toutes les variables, la manière dont je dois augmenter ma charge de travail à 5 contre 5, le risque accru de blessure des tissus mous qui pourrait retarder ma rééducation, et la configuration exacte inconnue de la bulle… je n’arrive pas à me mettre à l’aise pour jouer. Je dois être intelligent et cette décision n’a pas été facile, mais je crois sincèrement que continuer sur la voie que je suis en train de suivre et être en pleine santé pour la saison 2020-21 est la bonne décision pour moi ».

Absent des terrains mais possiblement présent avec ses coéquipiers à Walt Disney World Resort, Dipo pourrait néanmoins soutenir les Pacers dans leur quête vers je ne sais quoi le titre. Habitué à l’école buissonnière ces derniers temps, il sera en tout cas dans sa bulle… personnelle pour limiter les risques de rechutes de blessure tout en accompagnant ses amis. À un an de la fin de son contrat, il serait dommage de passer à côté d’une bonne grosse prolongation parce qu’il n’a pas joué de prudence… Assure Victor, assure. Le physiothérapeute avec qui il a passé les trois derniers mois et au nom très original aux États-Unis, Luke Miller, estime tout de même qu’il n’a jamais vu son poulain dans un tel état de forme.

« Vic est en pleine forme, il se sent bien et n’a jamais été aussi en forme […]. Il s’agit maintenant pour lui de tout prendre en compte, de clore ce chapitre 2019-20 et de se concentrer sur 2020-21 qui sera, je pense, une grande saison […]. Aujourd’hui nous demandons à nos gars de passer à la vitesse supérieure en 21 jours, et c’est un délai très court pour une personne se relevant de ce type de blessure.

La reprise va sentir la poudre à Orlando avec deux barfights entre Miami et Indiana les 10 et 14 août, mais Oladipo n’interfèrera pas là-dedans. T.J., il va falloir préparer le protège-dent.

Source texte : Shams Charania – The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top