News NBA

Les messages que pourront porter les joueurs au dos de leurs maillots sont officialisés : pas de trolls au programme, juste de l’espoir à délivrer

i can't breathe 4 juillet

Une belle occasion de mettre en avant de grands et beaux combats.

Source image : starpress.fr

La NBA et le syndicat des joueurs ont tranché. Les deux entités ont trouvé un accord concernant les inscriptions concrètes que pourront choisir de porter les joueurs au dos de leur maillot. La rentrée se précise mais tous ces combats, eux, ne sont jamais finis.

Si la reprise de la saison se fera dans des conditions aussi exceptionnelles qu’inquiétantes, les joueurs ont tenu à avoir la possibilité de changer leur nom sur leur maillot, pour la bonne cause bien sûr. Dans la lutte contre le racisme par exemple, exacerbée par le décès de George Floyd fin mai, la NBA est en première ligne pour faire bouger les choses et mettre un grand coup de pied dans la fourmilière. Si des trolls commençaient à apparaître suite à la décision de personnaliser les noms des joueurs, la NBPA et la NBA se sont occupées de jouer les garde-fous. Ce vendredi, une source de The Undefeated (ESPN), nous apprenait donc quelles seront les messages disponibles à inscrire au-dessus de leur numéro. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils auront le choix :

Black Lives Matter; Say Their Names; Vote; I Can’t Breathe; Justice; Peace; Equality; Freedom; Enough; Power to the People; Justice Now; Say Her Name; Sí Se Puede (Yes We Can); Liberation; See Us; Hear Us; Respect Us; Love Us; Listen; Listen to Us; Stand Up; Ally; Anti-Racist; I Am A Man; Speak Up; How Many More; Group Economics; Education Reform; Mentor.

La Grande Ligue a plus précisément détaillé les mesures de cette décisions. Ces inscriptions ne pourront être portées que les quatre premiers jours de la reprise, soit du 30 juillet au 2 août. Après cette période, les noms des joueurs reviendront au-dessus de leur numéro, avec la possibilité pour eux d’inscrire un message en bas de celui-ci. Par exemple, au dos du maillot de LeBron James on pourrait voir, de haut en bas : JAMES, 23, Say Their Names. Autre décision, celle de ne pas utiliser les noms des personnes décédées suite à des violences policières ou à des crimes volontairement racistes. La raison est simple, ne pas offenser les proches des victimes ainsi que d’autres contraintes liées à l’utilisation d’un nom, etc. Avec cette mesure, la NBA poursuit toujours plus avec l’une de ses premières priorités, la lutte contre les tensions raciales, accompagnée par le syndicat des joueurs. Après une réunion entre les deux organisations, des plans ont d’ailleurs commencé à être discutés concernant l’augmentation de la représentation des personne Noires dans les franchises NBA et au sein-même de la Grande Ligue.

On le savait depuis le 11 mars. Si reprise il y a, elle sera de toute façon inédite et incomparable. Le contexte sanitaire et racial touche la NBA en plein cœur, mais la Grande Ligue n’a jamais dit son dernier mot. Si un alley-oop de Equality pour Freedom peut faire avancer le progrès et faire reculer les tensions raciales, on ne dit pas non, au contraire.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top