Celtics

Gordon Hayward quittera la bulle pour assister à la naissance de son 4ème enfant : à la base, le timing était parfait

Gordon Hayward 04/07/2020

Vous avez dit heureux ?

Source image : YouTube

Gordon Hayward devra quitter la bulle d’Orlando. Pas d’inquiétudes pour les fans des Celtics, le garçon deviendra papa pour la quatrième fois courant septembre. En temps normal, le timing aurait été parfait pour ne gêner personne, dommage, une pandémie mondiale est passée par là.

Enfin une bonne nouvelle dans ce monde impitoyable. Robin Hayward, la femme de Gordon, devrait donner naissance au quatrième enfant du couple pile au moment des demi-finales ou des finales de Conférence. De quoi certainement enrager madame qui devra voir son mari faire l’aller-retour Orlando-maternité-Orlando en quelques jours. Mais le principal est assuré, l’ami Gordon sera bien au chevet de sa femme pour l’accompagner à accoucher de leur premier garçon. Une délivrance pour Robin Hayward qui devait certainement entendre ce souhait tous les jours et qui n’a pas manqué de l’annoncer avec sarcasme en mars 2020, au moment de la connaissance du sexe de l’enfant. Gordon Hayward quittera donc la fameuse bulle. Pour la raison qu’il mentionne, la NBA sera évidemment clémente. Si le joueur ne part d’Orlando que pour sept jours ou moins, en étant testé négatif quotidiennement, il ne sera mis en quarantaine que pendant quatre jours. Que ce soit un match important ou non, le choix de l’ailier des Celtics s’est fait sans la moindre hésitation, au micro d’ESPN.

« C’est une décision assez facile pour moi à ce sujet. J’ai assisté à la naissance de chacun de mes enfants, et je pense qu’il y a des choses plus importantes dans la vie [que le basket, ndlr]. […] Je sais que la NBA a un protocole pour ce genre de choses, et j’espère que je pourrai respecter la quarantaine et me faire suffisamment de fois pour venir rejoindre mes coéquipiers après cela. »

Assurer la descendance Hayward en WNBA et NBA, check. Madame ne subira plus la pression de mettre au monde un petit garçon. Côté papa, si Gordon Hayward aura évidemment envie de rejoindre sa franchise pour y disputer la fin des Playoffs, il est aussi parfaitement au courant de la douleur psychologique d’être loin de ses enfants, surtout d’un nouveau-né dans le contexte sanitaire actuel.

« Je pense que quitter les filles va être vraiment difficile et ce sera certainement une triste journée pour moi. Je pense qu’elles sont assez grandes pour comprendre ce qui se passe, et nous avons essayé de leur expliquer que je vais partir pour un petit moment La possibilité de jouer pour un titre est quelque chose que beaucoup de joueurs de la NBA rêvent de faire. Nous voulons y aller, continuer la saison et essayer de terminer quelque chose pour lequel nous avons travaillé toute l’année. »

On ne parle pas beaucoup des Celtics, mais il est clair que les hommes de Brad Stevens pourraient jouer les troubles-fête à l’Est. Et puis qui sait, Gordon Hayward pourrait nous faire une spéciale Fred VanVleet, c’est-à-dire briller en Playoffs juste après la naissance de son enfant. C’est en tout cas tout le mal qu’on lui souhaite, pour un garçon pas épargné par les blessures depuis son arrivée à Boston.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top