Warriors

Anthony Edwards ciblé par les Warriors à la Draft : Bob Myers a déjà une idée de la pépite qu’il va prendre en cas de premier choix

Anthony Edwards 08/06/2020

Direction la Baie pour Anthony Edwards ?

Source image : YOUTUBE

Depuis la blessure de Stephen Curry en début de saison, tout se passe comme prévu chez les Warriors. Saison (volontairement) dégueulasse, derniers de la NBA, en vacances depuis le 11 mars jusqu’à décembre, tout roule. Qui dit saison horrible dit en général gros pick à la Draft et les Guerriers ne s’y trompent pas, Anthony Edwards est chassé.

Si leurs voisins de la Californie du Sud vont batailler pour une bague à Orlando, Steve Kerr et ses poulains eux attendent le 25 août et le 15 octobre comme prochains objectifs. La première date sera marquée par la Loterie et la seconde correspond à la soirée de la Draft. Retour en arrière pour les fans des Warriors qui ne s’attendaient peut-être pas à cocher ce genre de dates en octobre dernier. Avec Golden State possédant le moins bon bilan de toute la NBA, le président des opérations basket Bob Myers est assuré de prendre au pire le cinquième choix et au mieux le premier. Avec 14% de chance de choisir en numéro 1, Golden State cible logiquement Anthony Edwards d’après le San Francisco Chronicle. Et ce depuis deux mois déjà. Pour rappel, l’étudiant de Georgia possède un profil inédit dans la maison des Guerriers. Combo guard explosif de 1m96 pour 100 kilos, 19,1 points et 5,2 rebonds de moyenne en NCAA, destructeur d’arceaux autant que de panneaux (29,4% de réussite seulement à 3-points), le garçon a quelques compétences offensives validées, un potentiel défensif intéressant mais aussi des aspects qui peuvent refroidir nos amis de la Baie, comme le tir extérieur donc. En même temps, logique à même pas 19 piges. Car oui, Anthony Edwards est né en 2001. Outre le Bulldog, LaMelo Ball et le pivot James Wiseman figurent aussi parmi les grands noms de la prochaine cuvée, mais sans façon. Pour l’instant.

Maintenant, il existe toujours ce scénario dans lequel les finalistes 2019 transfèrent leur choix de Draft élevé, pour sélectionner plus bas (avec une compensation évidemment) ou alors pour tenter de récupérer du lourd. Car la question se pose. Que faire si la prophétie Anthony Edwards se réalise ? L’associer à Steph Curry et Klay Thompson ou le mettre sur la pile des trades ? Le Chef et Klay ont passé la trentaine et forcément, Bob Myers est partagé entre deux projets. Le court terme en faisant venir un gros poisson lors de la prochaine intersaison ou à l’été 2021 (coucou Giannis), ou garder la petite pépite pour la développer. On imagine que l’objectif prioritaire est de relancer au mieux ce qu’il reste de la dynastie Warriors de ces dernières années. Le retour des Splash Brothers avec un corps tout neuf, un Draymond Green revanchard, l’intégration d’Andrew Wiggins et les meilleurs jeunes de la saison 2019-20 (Eric Paschall notamment, auteur d’une bonne saison rookie dans le cirque de la Baie) représentent une très bonne base. Rajoutez à cela une motivation exacerbée et vous obtenez des Warriors plus frais que jamais et prêts à se venger.

La fanbase des Guerriers dort profondément depuis octobre 2019 dans l’attente de la journée de la Loterie. Le 25 août 2020 sera important pour la franchise de San Francisco, qui fera partie des équipes intéressantes à suivre durant l’intersaison. Dans le bureau de Bob Myers, on attend et on croise les doigts pour trader choper Anthony Edwards.

Source texte : San Francisco Chronicle

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top