Heat

Udonis Haslem ne sait toujours pas s’il va prendre sa retraite à l’issue de cette saison : papy UD fait de la résistance

udonis haslem miami vice

Continuer à jouer, c’est son vice à lui.

Source image : NBA League Pass

Udonis Haslem est de loin le joueur en activité qui est resté le plus longtemps dans son vestiaire actuel. Il est présent dans les rangs du Heat depuis 2003 et pourrait bien prolonger encore un petit peu plus sa carrière à Miami et en NBA.

Beaucoup d’entre vous doivent connaître le parcours d’Udonis Haslem, mais c’est toujours sympathique de le rappeler très rapidement tant ce dernier est singulier. Un joueur non-drafté, passé par Chalon-sur-Saône qui finit par jouer 17 saisons dans la même franchise NBA et à en devenir son meilleur rebondeur, c’est absolument unique. Alors même si ça fait depuis la fin de saison 2014-15 qu’il ne joue plus vraiment, qu’il n’est en tout cas plus un membre régulier de la rotation, il apporte tout de même au vestiaire du Heat de la sagesse, de la stabilité et de l’expérience. Il est respecté des jeunes, c’est notamment un modèle pour Bam Adebayo, et est un relai principal des coachs dans le vestiaire. Alors même si c’est pour disputer trois bouts de matchs dans la saison, UD reste car UD aime son rôle et ses responsabilités. Il ne sait donc toujours pas ce qu’il va faire à la fin de la saison, si cette dernière n’est pas déjà finie, car justement il veut décider de sa fin de carrière et mérite une dernière ovation devant son public. C’est en tout cas ce qu’il exprime au micro d’Anthony Chiang, journaliste au Miami Herald :

« C’est dur de décider maintenant car toutes les choses que je voulais vraiment pour ma fin de carrière m’ont été enlevées. Tu veux te retirer de toi-même. Tu veux que les gens qui t’ont aimé et supporté et qui ont tant sacrifié pour toi aient l’opportunité d’être là à ce moment là de ta carrière, et cette opportunité s’est envolée. Et tu veux une sorte de connexion avec la franchise quand tu prends ta retraite. Surtout que le Miami Heat et moi, on a toujours été connectés, ça ça ne s’est pas envolé. Mais je veux avoir l’opportunité de m’asseoir et de planifier quelque chose avec eux. Je n’aurais jamais un hommage même proche de celui qu’a eu Dwyane Wade. Mais l’organisation et moi méritons d’avoir une nuit particulière quand nous aurons une situation collective qui le permet et de le faire de la bonne façon. »

La pandémie a donc rebattu les plans de l’ailier-fort emblématique du Heat. Lui qui avait bien prévu de s’en aller à la fin de la soirée n’a pas eu l’hommage, l’ovation ou encore le moment de partage qu’il mérite. Les fans de Miami seront bien d’accord avec lui et doivent être pressés de retrouver les gradins de l’American Airlines Arena et notamment pour célébrer cette légende de leur franchise. Même si à coup sûr, il y aura peu après sa retraite une cérémonie de retrait de maillot qui lui sera consacré, ce n’est pas le même moment non plus que celui très particulier d’un dernier match en carrière. Ce dernier, il veut le choisir et planifier la suite avec son management avec sûrement une place dans l’organisation à la clé. Alors va-t-il finalement pouvoir finir cette saison même si ça sera sûrement à huit clos, va-t-il repartir pour une saison entière ou bien va-t-il signer un contrat de dix jours en début de saison prochaine pour célébrer cet événement quitte à peut-être perdre un match supplémentaire, l’avenir, le management du Heat et Udo nous le diront.

Le soldat de Miami mérite son hymne et veut choisir la fin de son service. De ce fait, et « grâce » à la crise sanitaire, Udonis Haslem foulera peut-être encore les parquets la saison prochaine pour une dix-huitième et cette fois à coup sûr dernière saison en NBA.

Source texte : Anthony Chiang – Miami Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top