Pelicans

Zion Williamson vient en aide au personnel du Smoothie King Center : 19 piges et autant de matchs en NBA mais déjà un vrai daron

Il est déjà trop parfait.

Source image : Nike

Il n’est arrivé qu’il y a quelques mois mais Zion Williamson est déjà l’homme le plus populaire de toute la Louisiane et ça n’est pas près de changer. Soucieux du sort des employés du Smoothie King Center, il s’est engagé à couvrir tous leurs salaires pour les trente prochains jours. Classe.

On vous le rapportait ce matin dans la matinale, le rookie des Pelicans n’est vraiment pas un gamin comme les autres. Zion Williamson a suivi le mouvement initié par Kevin Love en décidant de régler lui-même le salaire de toutes les personnes travaillant dans l’enceinte de la franchise pendant un mois. Idem pour Giannis Antetokounmpo et Blake Griffin qui ont décidé de verser un chèque de 100 000 dollars en faveur du personnel de leur propre salle. On ne va pas commencer à comparer pour savoir si un mois de salaire correspond à plus ou moins d’argent que cette enveloppe car l’important est ailleurs. A 19 ans et avec autant de matchs NBA au compteur, le first pick agit déjà comme un All-Star. Non seulement le symbole est fort mais la communication est parfaite avec un message généreux et bourré de sincérité envoyé sur ses propres réseaux sociaux. Williamson n’a pas oublié d’où il vient et souhaite profiter de son nouveau statut pour rendre à toutes les personnes de sa nouvelle communauté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The people of New Orleans have been incredibly welcoming and supportive since I was Drafted by the Pels last June, and some of the most special people I have met are those who work at smoothie King Center. These are the folks who make our games possible, creating the perfect environment for our fans and everyone involved in the organization. Unfortunately, many of them are still recovering from long term challenges created by Katrina, and now face the economic impact of the postponement of games because of the virus. My mother has always set an example for me about being respectful for others and being grateful for what we have, and so today I am pledging to cover the salaries for all of those Smoothie King Center workers for the next 30 days. This is a small way for me to express my support and appreciation for these wonderful people who have been so great to me and my teammates and hopefully we can all join together to relieve some of the stress and hardship caused by this national health crisis. This is an incredibly resilient city full of some of the most resilient people, but sometimes providing a little extra assistance can make things a little easier for the community.

Une publication partagée par Zion Williamson (@zionwilliamson) le

« Les gens de New Orleans ont été incroyablement accueillants et m’ont beaucoup soutenu depuis que j’ai été drafté par les Pels en juin dernier. Ceux qui travaillent aux Smoothie King Center font partie des plus spéciaux que j’ai pu rencontrer. Ce sont eux qui rendent nos matchs possibles en créant un environnement parfait pour nos fans et toute l’organisation. Malheureusement, beaucoup d’entre eux ne se sont pas encore totalement remis à la suite de Katrina et ils doivent maintenant faire face à un nouvel obstacle avec toutes les conséquences économiques qu’un report des matchs implique à cause du virus. Ma mère m’a toujours montré l’exemple pour que je sois respectueux envers les autres et reconnaissant pour ce que nous avons. Alors aujourd’hui je m’engage à couvrir les salaires de tous les travailleurs du Smoothie King Center pour les 30 prochains jours. C’est une petite façon d’exprimer mon soutien et mon estime pour ces gens incroyables qui ont été si bons avec moi et mes coéquipiers. J’espère que nous pourrons vite tous nous rassembler pour nous débarrasser de tout le stress et des souffrances causés par cette crise sanitaire nationale. C’est une ville incroyablement forte et courageuse avec les gens les plus forts qu’il soit mais parfois, apporter une petite assurance supplémentaire peut rendre les choses plus faciles pour la communauté. »

Premier enseignement, Zion est très bien conseillé. Car ce n’est pas la première fois que le rookie se la joue généreux. Un peu plus tôt dans la saison, il s’était déjà pris pour un vétéran en préparant un petit cadeau pour tous ses coéquipiers au sein du vestiaire. Des écouteurs sans fils personnalisés dont l’idée lui a probablement été soufflée par l’entreprise en question mais qui avait touché Brandon Ingram, Jahlil Okafor et tous les autres dans le but de renforcer ce lien qui doit leur permettre d’aller chercher une qualification en Playoffs tous ensemble. Une fois encore, c’est certainement un peu intéressé mais le résultat est le même : avant d’avoir l’âge de se commander une pinte au bar, le #1 agit déjà comme un patron paternaliste dans le vestiaire et en dehors. Sur le parquet, pas grand-chose à lui reprocher non plus avec 23,6 points, 6,8 rebonds et 2,2 passes de moyenne lors de ses 19 premières apparitions chez les professionnels. Cela sera peut-être un peu trop juste pour enlever le ROY à Ja Morant mais avant cette pause totalement imprévisible les Pelicans n’avaient pas encore abdiqué pour prolonger leur saison après la régulière et c’est en grande partie grâce à l’apport de leur nouveau prodige.

Mise à part cette blessure qui l’a tenu écarté des parquets pendant près de quatre mois, Zanos fait un perfect depuis son arrivée dans la Grande Ligue. Tout le monde a déjà oublié les rumeurs selon lesquelles il ne voulait pas venir jouer en Louisiane après le verdict de la Lottery et il montre même par son comportement qu’il souhaite s’inscrire dans la franchise sur la durée. Bien sûr, il n’a pas encore souffert de la solitude comme Anthony Davis à sa place et son salaire de 44 millions de dollars sur quatre ans ainsi que son deal de 75 patates supplémentaires sur sept ans avec Jordan Brand lui permettent de faire ce genre d’annonce sans transpirer. Mais il ne faut pas oublier qu’il y a un an à la même époque il n’avait pas encore touché un centime et n’était qu’un étudiant avec la hype que l’on connait. Avec ce genre de move, Zion Williamson passe aussi un message. Il n’a peut-être que 19 piges et un quart de saison dans les jambes mais il a tout ce qu’il faut pour devenir le visage de la franchise et peut-être même de la Ligue prochainement. Et même plus rapidement qu’on ne le pense.

Zion Williamson fait un sans-faute dans sa carrière pour le moment. Rapidement intégré dans sa nouvelle équipe, le first pick est irréprochable depuis son premier match officiel le 22 janvier dernier. Ça en devient presque énervant. Respect.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top