News NBA

Face à la menace du coronavirus, la NBA envisage des matchs à huis clos : bientôt ça va se ramener à la salle en combinaison spatiale

Ja Morant en train de monter au dunk.

Source image : montage via cc0-icon CC0 Domaine public

Le coronavirus gagne du terrain et plusieurs cas ont déjà été recensés en Amérique du Nord. Une menace prise très au sérieux par la NBA qui aurait demandé aux franchises de se préparer à l’éventualité de disputer des matchs à huis clos. On va mettre les courses de bébés sur pause pendant quelques temps…

Vous le savez peut-être, un virus à couronne a traversé de nombreuses frontières ces dernières semaines et les Etats-Unis ne font pas exception à la règle. Pour l’empêcher de contaminer des acteurs de la Ligue, la NBA a déjà demandé aux joueurs de privilégier les fist-bumps avec les fans plutôt que les high-fives mais aussi de refuser les stylos et autres objets tendus par les spectateurs qui réclament des autographes. On espère que les Lakers ont précisé à Dion Waiters que cela concernait aussi les petits bonbons roses qui peuvent parfois lui être proposés. Mais les recommandations initiales ont été suivies d’un nouveau mémo envoyé par les instances de l’Association hier selon ESPN. En prévision d’éventuels matchs à huis clos, les franchises ont ainsi été demandées d’identifier les personnes indispensables pour la bonne tenue d’une rencontre NBA sans audience, au sein du staff de l’équipe mais aussi du personnel de la salle. Les spectateurs et les médias pourraient ainsi être tenus à l’écart pour limiter les risques d’infection sans toutefois arrêter la saison d’avoir lieu. Des mesures qui ne font pas l’unanimité parmi les joueurs à l’instar de LeBron James qui n’a pas l’air chaud du tout à l’idée de jouer devant moins de gens que lors d’un scrimmage de Team USA ou qu’un match de Summer League.

« Non, c’est impossible. Je ne jouerais pas s’il n’y a pas de fans dans les gradins. C’est pour eux que je joue. Je joue pour mes coéquipiers et je joue pour les fans. C’est le plus important. Si j’arrive dans une salle et qu’il n’y a pas de fans ? Je ne jouerais pas. Donc c’est à eux de choisir. »

Dans son mémo, la NBA avertit aussi les franchises de la possibilité d’ajouter un contrôle de température à l’entrée pour les personnes jugées indispensables à la bonne conduite d’un match à huis clos, joueurs compris. Ce serait évidemment du jamais vu dans l’histoire de la Grande Ligue mais ça n’est pas encore d’actualité. La rencontre entre les Warriors et les Sixers prévue ce soir au Chase Center aura bien lieu malgré l’annonce du département de santé public de la ville de San Francisco annulant ou reportant les grands rassemblements tels que les concerts ou les événements sportifs. En EuroLeague, les rencontres Milan – Real Madrid et Valence – Milan ont déjà été jouées à huis clos ces derniers jours alors que le lancement de la Basketball Africa League qui été prévu le 13 mars a carrément été reporté.

La NBA prend ses précautions et se prépare à tous les cas de figure. Mais les joueurs n’ont pas l’air convaincus et les mots de LeBron James auront sûrement des conséquences sur les futures décisions des instances de la Ligue. Affaire à suivre.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top