Blazers

Damian Lillard devrait revenir ce mercredi face aux Wizards : la récréation est terminée les enfants, Dame Time a sonné

Damian Lillard

« Ja, Zion, il est l’heure de rentrer. »

Source image : NBA League Pass

Sur la touche depuis le 12 février dernier à cause d’un bobo à l’aine, Damian Lillard est sur le point de retrouver les parquets. Le sniper des Blazers devrait effectivement faire son retour demain. Grizzlies, Pels, Kings, Spurs, vous pouvez trembler.

It’s Dame Time ! Ça y est, les vacances sont finies. Damian Lillard est sur le point de quitter l’infirmerie, le tout avec qu’une seule mission en tête, porter ses Blazers vers le huitième spot de l’Ouest. D’après Shams Charania de The Athletic, le meneur de Portland vise en effet un retour demain, pour la rencontre face aux Washington Wizards au Moda Center. Juste avant le All-Star Break, lors de la dernière rencontre avant la trêve contre les Grizzlies, Dame D.O.L.L.A. s’était blessé à l’aine en fin de match sur une pénétration dans la raquette adverse. Il a ainsi été contraint de rater les festivités du All-Star Weekend mais surtout les six rencontres qui ont suivi, ce qui a forcément fait mal aux Blazers dans leur tentative de remontée. Car durant cette période, les hommes de Terry Stotts ont lâché quatre matchs sur six, dont un face aux Pelicans, l’un des concurrents directs pour une place en Playoffs. La franchise de l’Oregon est aujourd’hui neuvième de sa conférence avec un bilan de 27 victoires pour 35 défaites, juste devant New Orleans (26-34), Sacramento (26-34) et San Antonio (25-34), et trois matchs et demi derrière Memphis (30-31). Y’a donc un petit trou à combler avec le Top 8 lors de la vingtaine de matchs qui reste dans cette saison régulière, ainsi qu’une sacrée concurrence pour rafler la dernière place qualificative pour les Playoffs. Mais c’est exactement le genre de challenge qu’affectionne un compétiteur comme Damian Lillard.

Son retour va évidemment booster les Blazers, qui vont retrouver leur leader, leur meilleur joueur, et un mec qui était tout simplement en feu avant sa blessure. Le type a quand même sorti une série de six matchs à environ 50 pions de moyenne vers la fin janvier ! Oui cette phrase est bien réelle. Il était sur une autre planète le garçon et sous son impulsion, l’équipe de Portland avait réussi à enchaîner les wins contre des gros poissons. On ne dit pas qu’il va nous refaire un tel festival à son retour de blessure mais ce n’est clairement pas une bonne nouvelle pour la concurrence. L’autre point positif pour les Blazers, c’est leur calendrier. On a justement fait un focus hier sur le sujet, en soulignant le programme très light de l’équipe à Dame lors des semaines à venir. D’après Tankathon, Portland possède le quatrième calendrier le plus facile de la NBA au niveau du pourcentage de victoire de ses prochains adversaires (46,5%), avec en plus 12 matchs sur 20 à la maison. Il y a donc moyen de lâcher un bon gros finish pour passer devant Memphis, qui possède un programme hardcore pour la fin de la saison régulière. Alors certes, les Pels (calendrier le plus facile de toute la Ligue) et les Spurs (cinquième calendrier le plus facile) sont également très bien lotis, tandis que l’équipe en forme du moment – Sacramento – a un calendrier abordable (12è calendrier le plus facile), mais Portland a encore toutes ses chances.

Le prochain défi de Damian Lillard est là. Sauver une campagne décevante en se qualifiant pour les Playoffs à travers une fin de saison en boulet de canon. On sait qu’il adore le money time, voilà une occasion supplémentaire de le prouver.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top