MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : bon allez, on va faire genre y’a encore un peu de suspense

Giannis LeBron 7 février 2020

Giannis contre LeBron ? Admettons. Mais c’est plutôt Giannis contre Giannis.

Source image : NBA League Pass

Trois semaines après notre dernier classement, le MVP Ranking is back baby. La trêve du All-Star Break avait mis la course sur pause mais la saison régulière est maintenant bien repartie, alors c’est le moment de refaire un point à environ 25 matchs de la fin. Bon, on ne va pas se mentir, niveau suspense, on a connu mieux. 

#5 – Anthony Davis (Lakers)

Anthony Davis Lakers vs Warriors

Statistiques : 26,6 points, 9,4 rebonds, 2,5 contres, 50,8% au tir, 84,4% aux lancers francs
Bilan : 45-12 (7-0 sur les trois dernières semaines)
Performances marquantes des trois dernières semaines : 33 points, 10 rebonds @ Nuggets (12/02), 28 points, 13 rebonds, 7 contres vs. Grizzlies (21/02), 32 points, 13 rebonds vs. Celtics (23/02)

Dépassé par Kawhi Leonard il y a trois semaines, le monosourcil fait son grand retour dans notre Top 5. L’une des raisons à cela, c’est la différence de résultats entre les deux franchises de la Cité des Anges. Les Clippers ont connu un petit passage à vide en février avec trois défaites consécutives et quatre en cinq matchs, tandis que les Lakers n’ont toujours pas perdu la moindre rencontre depuis le 6 février dernier. Et puis sur le plan individuel, Anthony Davis continue d’être une véritable machine de guerre, avec des perfs de beau gosse aux côtés de LeBron James. Malgré quelques petits bobos par-ci par-là, Davis domine des deux côtés du terrain et il s’est même permis de rentrer le lancer franc de la gagne lors du All-Star Game.

#4 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 28,7 points, 9,6 rebonds, 8,7 passes décisives, 46,4% au tir
Bilan : 36-23 (5-3 sur les trois dernières semaines)
Performances marquantes des trois dernières semaines : 33 points, 12 rebonds, 8 assists vs. Kings (12/02), 33 points, 10 rebonds, 8 assists @ Magic (21/02), 26 points, 10 rebonds, 14 assists @ Spurs (26/02)

Il y a trois semaines, on avait quitté Luka Doncic à l’infirmerie, mais le prodige de Dallas a retrouvé les parquets depuis, et il n’a pas perdu de temps pour reprendre sa magnifique campagne. Certes, il n’a pas participé à tous les matchs de son équipe car sa cheville n’est pas totalement rétablie, mais il a fait du sale quand il était opérationnel. Quatre matchs, quatre victoires pour ses Mavericks, et quatre perfs dans la plus pure tradition slovène, avec en plus le record de Jason Kidd égalé pour le plus grand nombre de triple-doubles dans l’histoire de la franchise texane. Son duo avec Kristaps Porzingis monte en puissance et c’est évidemment bon signe pour les Mavs. Maintenant, on espère tout de même que les pépins physiques vont le laisser tranquille car récemment, c’est son pouce qui a pris un coup, et il est incertain pour le prochain match de Dallas à Miami.

#3 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 35,2 points, 6,4 rebonds, 7,3 passes décisives, 44,3% au tir, 86,3% aux lancers francs
Bilan : 38-20 (5-2 sur les trois dernières semaines)
Performances marquantes des trois dernières semaines : 42 points, 8 rebonds, 7 assists vs. Celtics (11/02), 38 points, 5 rebonds, 7 assists @ Jazz (22/02), 37 points, 6 rebonds, 9 assists vs. Knicks (24/02)

Depuis leur passage en mode super small ball, les Rockets se débrouillent plutôt bien avec notamment cinq victoires de suite et une belle remontée à l’Ouest. Houston est désormais quatrième à un petit match du podium et comme vous pouvez l’imaginer, James Harden n’est pas étranger à tout ça. Si Russell Westbrook est impressionnant depuis plusieurs semaines maintenant, il ne faudrait pas oublier les performances du Barbu, qui est définitivement reparti sur de très grosses bases au scoring. 42, 29, 38, 37, 30, voici le nombre de points marqués par le MVP 2018 sur les cinq dernières victoires de son équipe, le tout avec des excellents pourcentages : 51,5% de réussite au tir, 43,5% du parking, et 82,5% aux lancers francs. Lourd !

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,5 points, 7,7 rebonds, 10,6 passes décisives, 49,4% au tir
Bilan : 45-12 (7-0 sur les trois dernières semaines)
Performances marquantes des trois dernières semaines : 32 points, 12 rebonds, 14 assists @ Nuggets (12/02), 29 points, 8 rebonds, 9 assists vs. Celtics (23/02), 40 points, 8 rebonds, 6 assists vs. Pelicans (25/02)

LeBron James a beau avoir 35 balais, le King ne ralentit pas la cadence, bien au contraire. À l’image des Lakers, qui enchaînent les wins depuis trois semaines, BronBron enchaîne lui les performances de patron, notamment face aux poids lourds de la NBA. Les Nuggets ont notamment pris cher avant le All-Star Break, alors que les Celtics d’un énorme Jayson Tatum sont également tombés face au numéro 23 suite à un shoot bien clutch de ce dernier. James a aussi montré à la nouvelle génération – symbolisée par Zion Williamson et Ja Morant – qu’il restait le big boss et la Team LeBron a même pris le dessus sur la Team Giannis au cours du dernier All-Star Game. Un grand chelem donc. À noter tout de même qu’il a raté le match d’hier à cause d’un petit pépin à l’aine. Aine et LeBron dans la même phrase, on n’aime pas trop ça, même si ce n’est probablement pas grand-chose.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 29,7 points, 13,7 rebonds, 5,8 passes décisives, 55,1% au tir
Bilan : 50-8 (6-1 sur les trois dernières semaines)
Performances marquantes des trois dernières semaines : 33 points, 16 rebonds @ Pistons (20/02), 31 points, 17 rebonds, 8 assists vs. Sixers (22/02)

Si Giannis s’est donc incliné face à LeBron lors du match des étoiles, le trophée de MVP ne devrait par contre pas lui échapper. On peut faire semblant et dire qu’il y a un duel King – Freak mais en vérité, Antetokounmpo est quand même assez confortablement installé sur le trône. Les Bucks réalisent une saison tout simplement historique – eux qui sont déjà officiellement qualifiés en Playoffs depuis le 23 février, record NBA s’il vous plaît – et Giannis continue de faire du Giannis, même s’il a été plutôt discret au scoring lors de ses deux dernières sorties. Rien de vraiment nouveau donc. Niveau régularité dans l’excellence, autant collectivement qu’individuellement, on est dans la catégorie all-time et un deuxième trophée de MVP attend déjà le monstre grec, qui va désormais profiter de la fin de saison pour travailler son jeu mi-distance. Un luxe.

Ils ne déméritent pas : Kawhi Leonard (Clippers), Nikola Jokic (Nuggets), Russell Westbrook (Rockets), Jayson Tatum (Celtics), Pascal Siakam (Raptors)

Votre attention s’il vous plaît, on a un nouveau venu dans la course au MVP. Il se nomme Jayson Tatum. En début de saison, on parlait plus de Kemba Walker pour représenter la belle saison de Boston mais aujourd’hui, Tatum a clairement pris les commandes des Celtics. Les stats du bonhomme sur ses cinq derniers matchs ? Mouillez-vous la nuque. 35,8 points et 8,0 rebonds de moyenne, pour quatre victoires des Verts. L’ailier de 22 ans évolue tout simplement à un niveau monstrueux et son ascension spectaculaire se traduit dans les résultats collectifs. En remportant 14 matchs sur 17 confrontations, tout ça avec un Kemba souvent à l’infirmerie, les hommes de Brad Stevens sont aujourd’hui sur le podium de l’Est, et ils se battent avec les Raptors pour prendre la deuxième place de la conférence derrière Milwaukee. Si Jayson Tatum continue sur une telle dynamique, Boston va vraiment être très relou à jouer.

Un petit changement dans le Top 5, mais sinon le MVP Ranking n’a pas beaucoup bougé depuis la dernière fois. Il reste désormais un mois et demi de compétition pour espérer chambouler un peu tout ça, à l’image de ce que fait Jayson Tatum en ce moment. Au sommet par contre, Giannis semble intouchable, et on voit mal qui pourrait prendre la place de LeBron en tant que dauphin du Greek Freak. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top