Pistons

Reggie Jackson pense au buyout : les Clippers sont déjà bouillants pour lui donner une chance de gagner une bague

Reggie Jackson 25 janvier 2020

Un titre ? Où ça ?

Source image : NBA League Pass

Après le largage de Dédé jeudi, Detroit change de cap et pourrait faciliter le départ de Reggie Jackson pour entamer sa reconstruction au plus vite. Il ne fallait pas en dire plus aux Clippers pour se manifester dans la inbox du meneur.

Les Pistons sont en train de déconstruire entièrement leur roster pour repartir sur de nouvelles bases et ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire de la franchise. Andre Drummond a été envoyé à Cleveland contre deux Twix et une clope déjà entamée juste avant la trade deadline et on apprend désormais que Reggie Jackson envisagerait de négocier son buyout pour quitter Detroit dès à présent. On parle donc des deux plus anciens joueurs de l’effectif qui pourraient déménager loin du Michigan la même semaine pour laisser plus de place à Christian Wood, Sekou Doumbouya, Svi Mykhailiuk, Luke Kennard et Bruce Brown pour se développer en attendant de voir ce que fera le management de Blake Griffin cet été. Rien n’est fait évidement concernant l’ancien meneur du Thunder mais de retour après une longue période d’indisponibilité il pourrait apprécier l’idée de rejoindre un contender pour le titre avant d’aller négocier un nouveau contrat à la Free Agency 2020. Selon Marc Stein du New York Times, les Clippers seraient en pole position pour le récupérer en cas d’accord mutuel entre le joueur et les Pistons sur un départ.

La seconde franchise de Los Angeles est toujours à la recherche d’un backcourt pour allonger un peu plus son banc en vue des prochains Playoffs. Darren Collison serait l’objectif principal de Lawrence Frank mais ce dernier pencherait plutôt vers les Lakers en cas de retour. Le 24ème choix de la Draft 2011 pourrait donc être un ajout intéressant pour Doc Rivers sur les lignes arrières. En dix apparitions avec les Pistons cette saison, Reggie Jax tournait à 14,1 points, 4,6 passes et 3,2 rebonds à 40,4% de loin. Un peu d’adresse supplémentaire ne serait pas de refus, d’autant que l’on parle probablement d’un contrat au minimum vétéran puisque le natif de Pordenone en Italie doit déjà toucher plus de 18 millions de dollars de la part de Detroit cette année. On ne peut pas s’empêcher de penser à Isaiah Thomas arrivé en Californie jeudi dans le cadre du trade à trois équipes permettant de ramener Marcus Morris aux Clippers et sèchement coupé dans la foulée. La cote du lutin est au plus bas. Du moins, en-dessous de celle du numéro 1 de Detroit lui aussi régulièrement à l’infirmerie. Et c’est déjà bien la lose.

La trade deadline est terminée mais c’est toujours l’heure pour faire des affaires en NBA. Les Lakers ont manqué l’occasion de se renforcer cette semaine à l’inverse des Clippers qui sont prêts à faire all-in pour tenter d’aller jusqu’au bout cette année.

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top