Wizards

John Wall ne devrait pas jouer de la saison : il va falloir que Bradley Beal se débrouille tout seul jusqu’en avril

John Wall

Il va devoir jouer à l’assistant coach encore quelques semaines.

Source image : NBA League Pass

Déjà 13 mois que l’on a pas vu John Wall en coast-to-coast à la vitesse de la lumière. Encore un peu de patience, car il n’est pas prévu qu’on le revoie sur un parquet cette saison. Bradley Beal va encore devoir se débrouiller tout seul quelques temps.

Les Wizards protègent leur meneur et ils ont bien raison. A 170 millions de dollars les quatre ans, mieux vaut ne prendre aucun risque avec le All-Star pour ne pas compromettre tous les plans d’avenir de la franchise. D’autant que, mine de rien, Washington ne se débrouille pas trop mal sans son franchise player. Le quasi buzzer de Big Panda face aux Mavericks cette nuit entretient encore l’espoir d’une qualification en Playoffs avec seulement trois matchs de retard sur la huitième place détenue par le Magic malgré un bilan largement dans le négatif (18-32). C’est d’ailleurs le plus gros piège imaginable pour les Wizards qui pourraient finalement être tentés de rappeler Jean Mur trop tôt pour aller chercher un Top 8 inespéré en début de saison. Mais pas de panique pour les fans qui imaginent déjà le pire, ce n’est pas vraiment l’état d’esprit dans la tête de Tommy Sheppard, le nouveau boss du sportif à la Maison Blanche. Il s’est exprimé au micro de Chase Hugues de NBC Sports Washington.

« Nous nous sommes maintenus au plan initial. Nous n’avons jamais prévu de le voir revenir cette année. Je pense que c’est plus juste vis-à-vis de John afin d’éviter les attentes à son sujet. Il est sur la bonne voie mais il n’est pas encore arrivé. Il est bien plus proche que quand il s’est blessé il y a un an. […] Ça n’aurait absolument aucun sens de le faire jouer avant qu’il revienne à 100% et de mettre en péril la saison prochaine. Pourquoi ferions-nous ça ? Pourquoi nous lui ferions ça ? »

Au moins comme ça c’est clair, on ne verra pas Johnny dans un maillot des Wizards cette année et il va pouvoir continuer son rôle d’assistant coach auprès de Scott Brooks. De quoi lui laisser plus de temps pour revenir au top de sa forme et récupérer son titre officieux de joueur le plus rapide de la Ligue à la rentrée. A 29 ans, John Wall est dans la première année d’un contrat max de quatre saisons. Il est l’une des raisons principales pour lesquelles Bradley Beal a accepté de prolonger dans la capitale cet été et l’aggravation de sa blessure actuelle serait un drame dans la franchise. Opéré il y a un an pour soigner une rupture du tendon d’Achille gauche, il aura donc 18 mois de répit pour retrouver la forme contre les 11 à 15 mois généralement préconisés. De quoi repositionner les Wizards dans le haut du classement de la Conférence Est en 2021 avec deux All-Stars, et une raquette Hachimura – Bryant prometteuse pour l’avenir.

Il va encore falloir faire avec les moyens du bord jusqu’à la fin de la saison. Mais si le processus est aussi long pour John Wall, c’est surtout pour mieux revenir en 2020-21 avec une dalle monstre et l’envie de remettre Washington parmi les contenders.

Source texte : NBC Sports Washington

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top