Mavericks

La cheville droite de Luka Doncic a encore tourné : pourvu que ça ne devienne pas une habitude

Luka Doncic 15 décembre

La cheville part toujours à l’heure.

Source image : NBA League Pass

Les Mavs perdent une fois de plus Luka Doncic après une blessure à l’entrainement ce jeudi. La cheville a encore tourné, mauvais coup du sort ou fragilité chronique pour le jeune prodige ? On croise tout ce qu’il est possible de croiser en ce moment dans le Texas en attend d’avoir le rapport complet des médecins.

Déjà blessé en décembre face au Heat, la cheville du Slovène a de nouveau tourné, et pour les mêmes raisons : le ROY aurait encore pris appui sur le pied d’un joueur. C’est ce qu’on appelle communément une Zaza dans le milieu hospitalier, fichu Géorgien. Retour à l’infirmerie donc pour Luka, qui ratera au moins un match, les Mavs devront donc faire sans lui cette nuit à Houston, un concurrent direct à l’Ouest. L’IRM devrait nous en dire plus sur la nature de la blessure et la durée d’indisponibilité, pour l’instant, seule une absence est confirmée. En décembre, c’étaient dix jours en dehors des parquets pour Doncic, rien de très grave donc mais Dallas s’en passerait bien pour un élément aussi important. Ils devront compter sur un Kristaps Porzingis XXL sur les rencontres à venir en attendant le retour du compatriote de Goran Dragic.

On espère vraiment que cette blessure ne deviendra pas trop récurrente pour Luka, et que des soucis de santé répétés n’impacteront pas sa carrière. De gros joueurs blessés un peu trop souvent, la NBA en a déjà connu, Steph Curry à l’appui. Si à termes, le meneur s’en est plutôt bien sorti entre titres et MVP, ce n’est pas grâce à ses chevilles. Une chose est sûre, le staff de Dallas va tout faire de son côté pour préserver au mieux sa star. Malheureusement, certaines choses ne peuvent pas se contrôler, et on prie pour que les guibolles du jeune ne soient pas définitivement fragilisées. Les débuts de Luka laissent présager une carrière parmi les plus grands, puisse-t-il ne pas devenir un habitué du load management comme on le voit beaucoup en ce moment avec Russell Westbrook, Kawhi Leonard ou encore Paul George. A première vue, le jeu du Slovène n’est pas trop sujet aux blessures mais on connait l’importance des appuis pour prendre de bons tirs et on espère juste que cette petite galère ne devienne pas récurrente.

Au moins ce soir, Dallas devra faire sans son meilleur joueur. Deux mois, deux chevilles, à ce rythme, ça fait beaucoup en fin d’année. Allez jeune, fais-nous mentir, marche sur la concurrence, pas sur ses pieds.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top