Hornets

Les notes du NBA Paris Game : Giannis Antetokounmpo cartonne devant Eric Maxim Choupo-Moting, le titre le plus improbable de l’année

antetokounmpo

« Les Bucks l’emportent à l’AccorHotels Arena », tellement jouissif à entendre…

Source image : NBA League Pass

C’est l’une des nouveautés pour cette saison 2019-20, TrashTalk vous offre chaque dimanche soir et chaque jour de fête les notes du NBA main event made in France. Disons qu’on a la chance de pouvoir profiter d’un match chaque semaine en prime time, disons que ça ne nous obligera plus à patienter devant un épisode claqué de Zone interdite, alors disons qu’on a décidé de profiter de tout ça pour rigoler un peu et pour vous faire part chaque semaine de notre bulletin de notes maison. Âmes sensibles s’abstenir, on n’est pas venus ici pour caresser la NBA dans le sens du poil, enfin pas toujours.

Soir de grâce pour l’Hexagone et le développement du basket tricolore. Non, Frank Ntilikina n’a toujours pas pris dix tirs dans le même match mais c’est bel et bien la NBA qui fait son grand retour sur le sol français. C’est sans grande surprise d’ailleurs que la rencontre se déroule à l’AccorHotels Arena de Bercy, au grand dam de la salle omnisports de Lourdios-Ichère. À l’affiche de ce Paris Game 2020, une opposition entre Bucks et Hornets. D’un côté, un troupeau de Daims emmené par le MVP Giannis Antetokounmpo et qui possède le meilleur bilan de la ligue (39-6). De l’autre, une équipe meilleure que les U18 de Pau mais en galère contre ceux du Mans. Néanmoins, tout n’est pas à jeter pour les Hornets qui voient quelques belles surprises interférer avec le néant. Parmi elles, Devonte’ Graham et P.J. Washington qui, à titres personnels, réalisent une chouette saison. Du coup, on se pose plusieurs questions qui trouveront réponses après ce match : Nicolas Batum fera-t-il taire les haters en envoyant 7 points et 2 rebonds à 37% au tir ? Des personnes ont-elles réellement payé 400€ pour voir un Dwayne Bacon jetlagué faire des lay-ups ? Antetokounmpo sera-t-il le premier Grec à ne pas se faire bouffer dans le 12e ? Beng, envoyez les notes !

On dit pas que c’était ennuyeux, on dit juste que le multiplex Ligue 2 était plus rythmé.

Charlotte Hornets

Nicolas Batum (4) : nous attendions Nicolas Tatum mais nous avons eu Nicolas Rectum. Contrairement à lui ces derniers mois, nous sommes restés sur notre faim et c’est dommage étant donné l’ampleur de l’évènement. Ses seuls points dans le jeu ont été inscrits sur une claquette de quinquagénaire. Bon, il a néanmoins fait tourner la gonfle avec 5 assists.

BeIN Sports (pas cool) : beau dispositif, très professionnel et de belles interviews avec Abdul-Jabbar notamment. Mais… pourquoi afficher les stats sur la saison de Nicolas Batum ? C’était censé être sa soirée et il se tape l’affiche devant des millions de téléspectateurs, bande de criminels.

Cody Zeller (3.5) : très (trop) petit match de l’intérieur des frelons. Une coupe sponso’ Chaussée aux Moines et un passage obligatoire au confessionnal après les ogives envoyées. Seul point positif pour lui, les recruteurs d’Antibes ont vu du potentiel.

P.J. Washington (3) : son énorme airball a failli faire changer d’avis Adam Silver quant au Paris Game 2021. Déconne plus ou on va se retrouver avec un Lakers – Celtics à Hambourg. Contrairement à Biyombo, il aura au moins fait acte de présence sur le parquet avec quelques passes dé’.

Terry Rozier (6) : prestation un peu décevante de l’ex-Celtics qui s’est fait tatouer Éric Bledsoe sur la fesse gauche. 13 pions à 5/12 au tir, clairement pas le genre de perf’ qui fait tomber une grosse formation. Son leadership est toujours en cavale avec la prise de risque de Batum, 1.000.000$ à quiconque nous informera sur leur localisation.

Malik Monk (8) : 31 points, 5 rebonds et 5 assists pour l’arrière qui va voir sa vente de maillots exploser dans le Poitou. Un véritable profil de joueur NFL avec de l’énergie, de l’athlétisme et de bonnes mains… il est l’homme du match côté Hornets.

Devonte’ Graham (6.5) : le meneur confirme son excellente saison avec un gros 19-7-4 à 46% au tir. Très explosif, il est le présent et le futur des Hornets. Dommage qu’un certain numéro 9 ne traîne plus dans les parages pour quelques petites leçons perso’.

Marvin Williams (6) : bon match du poste 4 qui n’a pas forcé les choses pour garnir sa feuille de stats. Ça n’empêchera tout de même pas Jordan d’aller se mettre une murge pour oublier qu’il paie 17 millions $/an ce tocard.

Willy Hernangomez (3) : un Espagnol qui fait un match de merde, oh, c’est con ça !

Bismack Biyombo (2) : présent sur la pub Jordan en collab’ avec le PSG, dans toutes les interviews d’avant-match et se déhanche même dans les Clubs House de Paname vers 2H du mat’. Tellement absent sur le parquet qu’on s’est demandés si Teddy Riner n’était pas le pivot des Hornets.

Dwayne Bacon (DNP) : /

Milwaukee Bucks 

Donte DiVincenzo (5) : grand et roux avec une coupe si parfaite qu’on dirait un coton-tige usagé. Il n’a pas été avare dans la débauche d’énergie et s’est jeté sur plusieurs ballons. Même si la feuille de match n’est pas hyper impressionnante, la presta’ de guerrier est là. 

Kyle Korver (4.5) : superbe acclimatation de l’ailier qui arrive en France et se met au pain avec une grosse tranche dans l’aile. Un hommage qui peut rendre fiers tous les boulangers parisiens. Derrière, il s’est (un peu) rattrapé avec du rebonds et des assists… sans pour autant convaincre.

Dragan Bender (3) : il a la coupe de Chris Prolls et possède la moitié des actions Vivelle Dop. Pas hyper bon au basket, il n’est pas impossible que Budenholzer vienne lui dire « l’avion est plein mais tranquille je gère ».

Giannis Antetokounmpo (9) : on le critique toute la rencontre puis il termine en 30-16-6 à 68% au tir. Typiquement une performance de MVP qui domine malgré les trappes mises en place sur sa personne. S’il parvient à régler la mire de loin, l’Iran ne pourra qu’agiter le drapeau blanc.

Eric Bledsoe (6) : son corps plein de veines ressemble à une cartographie des fleuves du Benelux. Il est impressionnant dans la prise de contact, véritable relique de son jeu. Malgré un petit 1/4 du parking, il rend une belle copie.

Brook Lopez (4.5) : l’adresse du pivot est restée dans le Wisconsin à mater des docu’ sur le gavage des canards. Un match loin d’être scandaleux, mais au même titre que Middleton, décevant.

Khris Middleton (5.5) : on attendait beaucoup de lui en terres tricolores et il n’a pas répondu présent. Offensivement maladroit, il prend 31 pions de Malik Monk de l’autre côté du parquet. Clairement pas le Middleton prétendant au All-Star Game.

Ersan Ilyasova (3) : présent sur le parquet jusqu’à se faire détruire par Malik Monk : Ersan Ilya s’en va.

Wes Matthews (3) : 2 points en 17 minutes mais hamdoullah il défend bien.

George Hill (6) : du taff de vétéran avec des tirs importants. Nul doute que les Bucks pourront compter sur l’ancien du Jazz dans leur quête de titre.

Pat Connaughton (4) : une gueule d’Irlandais accro à la tisane vanille, mais qui n’hésiterait pas à dunker sur Queen Elisabeth.

Thanasis Antetokounmpo (non-noté) : 31 secondes pour permettre à l’AccorHotels Arena d’avoir du rab d’Antetokounmpo.

C’est sur une victoire des Bucks, acquise en deuxième période, que le premier match NBA en France se termine. Tantôt ennuyant, tantôt un peu chiant, difficile de dire qu’on s’est régalés ! Mais bon, l’important est là, à savoir montrer l’hospitalité française pour renouer le contact avec la Grande Ligue. On aura quand même vu plus de beau monde en tribune que sur le parquet, dur. 

2 Commentaires

2 Comments

  1. Sebb

    25 janvier 2020 à 11 h 30 min at 11 h 30 min

    Hello,
    T’as pas oublié Malik Monk par hasard ?
    Allez, je complète, travail d’équipe :

    Malik Monk (7): l’habit ne fait pas le moine, c’est le seul avec Giannis à avoir cru que c’était un vrai match NBA. Rien à redire, c’était du Malik-Jamal Williams hier soir.

  2. Noah

    25 janvier 2020 à 17 h 07 min at 17 h 07 min

    Je crois que vous avez oublié Malik Monk :/ Dommage c’était le meilleur joueur des Hornets hier.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top