Mavericks

Officiel : Willie Cauley-Stein envoyé à Dallas contre un second tour de Draft, les 28 autres franchises gagnent ce trade

Cauley-Stein

Quand tu passes des cancres de la Conférence Ouest à une équipe qui va jouer les Playoffs.

Source image : Youtube

Les Mavericks avaient besoin d’un pivot pour compléter leur rotation suite à la blessure de Dwight Powell jusqu’à la fin de la saison. Les fans rêvaient de Andre Drummond ou de Hassan Whiteside, ils devront finalement se débrouiller avec Willie Cauley-Stein. Triste vie.

A peine arrivé, déjà reparti. Débarqué à Golden State cet été pour relancer sa carrière en profitant de l’exposition des derniers finalistes, WCS n’a pas fait de vieux os dans la baie d’Oakland. 7,9 points, 6,2 rebonds et 1,2 contre de moyenne en 41 matchs et quasiment autant de défaites, le big man ne laissera pas de souvenir indélébile dans la tête des abonnés du Chase Center mais il ira jouer les Playoffs dans le Texas avec Luka Doncic et la Licorne, lui. On l’imagine dans son avion pour Dallas avec un bon gros smile en imaginant le spot qui pourrait lui être réservé par Rick Carlisle en remplacement du pauvre Dwight Powell victime d’une rupture du tendon d’Achille et out pour le reste de la saison. Le Canadien tournait environ aux mêmes chiffres que son sub en tant que titulaire et l’ancien joueur des Kings pourrait en profiter pour stater dans une équipe qui a la hype pour aller chercher un gros contrat au bout de la saison. En cas de foirage, il lui restera encore une dernière année en player option à 2 millions de dollars pour toucher le jackpot à la Free Agency 2021.

En échange, Adrian Wojnarowski d’ESPN nous annonce que les Mavericks se contentent de lâcher un deuxième tour de Draft 2020 via le Jazz qui servira probablement à Bob Myers pour compléter un package avec D’Angelo Russell afin d’obtenir une grosse star durant l’été. En bref, rien de nouveau sous le soleil et un trade discret à une grosse semaine de la trade deadline prévue le 6 février. Gagnant du trade ? Les 28 autres franchises NBA sans doute. Pour le blockbuster, on repassera plus tard et les Mavericks devront donc se contenter d’un homme tattoo pour tenter la surprise au printemps. Le sosie de Jim Carey pourrait tout de même décider de garder Maxi Kleber dans son cinq en binôme avec Kristaps Porzingis pour dynamiter un peu la second unit avec les grandes lianes mobiles de Willie Cauley-Stein.

Que les GM se rassurent, les gros poissons restent encore accessibles pour cette trade deadline 2020. Dallas fait du poste pour poste mais on attendra un peu avant de parler de talent pour talent.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top