MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : Giannis Antetokounmpo au top à la mi-saison, bonne chance pour aller le chercher

Le back-to-back, c’est tout droit.

Source image : DailyMotion

Le premier MVP Ranking de l’année 2020 est dans la boîte. Nous sommes quasiment à la moitié de la saison régulière et tout va devenir de plus en plus sérieux. Dans la course au plus prestigieux des trophées individuels, on a cinq joueurs qui se démarquent depuis plusieurs semaines. Cinq monstres qui enchaînent les performances de folie. On retrouve naturellement ces gars-là dans notre classement du jour, mais dans quel ordre ? C’est parti pour le bilan à la mi-saison.

#5 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 29,6 points, 9,7 rebonds, 9,0 passes décisives, 47,4% au tir, 80,2% aux lancers francs
Bilan : 23-14 (3-4 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 31 points, 12 rebonds et 15 assists vs. Warriors (28/12), 38 points, 11 rebonds et 10 assists vs. Bulls (06/01)

Individuellement, Luka Doncic poursuit sa formidable campagne avec des performances qui dépassent le cadre du réel pour un gamin de 20 ans. Bien revenu de sa petite absence en décembre, Luka a très vite retrouvé le rythme, pour le plus grand malheur de ses adversaires. Mais malgré ses exploits, son équipe tousse un peu en ce moment. Quatre défaites sur les six derniers matchs, et un bilan global qui prend un petit coup. Avec un Kristaps Porzingis qui n’a pas encore joué la moindre minute en 2020 à cause d’un genou douloureux, les Mavericks sont tombés à la sixième place de la Conférence Ouest. On sait à quel point les résultats collectifs et le classement sont importants dans la course au MVP, et Luka paye la mauvaise forme actuelle de Dallas, qui a laissé filer plusieurs victoires en fin de match.

#4 – Anthony Davis (Lakers)

Anthony Davis Lakers vs Warriors

Statistiques : 27,1 points, 9,4 rebonds, 2,6 contres, 50,4% au tir, 85,9% aux lancers francs
Bilan : 30-7 (6-0 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 46 points et 13 rebonds vs. Pelicans (03/01), 24 points, 11 rebonds et 8 contres vs. Pistons (05/01)

Anthony Davis conserve sa quatrième place. Après leur mauvaise série de quatre défaites consécutives, les Lakers ont repris leur marche en avant avec six succès de suite, dont cinq à la maison. Et sans surprise, Unibrow a joué un grand rôle dans ce regain de forme en faisant comme d’habitude un chantier des deux côtés du terrain. En attaque ? Il y a eu cette explosion face à son ancienne équipe des Pels. Dans sa propre moitié de terrain ? Il y a eu cette perf à 8 contres face à Detroit. Du AD quoi. Par contre, Davis s’est éclaté le dos tout récemment face aux Knicks à travers une grosse chute qui a fait flipper tout le monde. Heureusement, rien de cassé mais la douleur est toujours là. Il risque donc de rater un ou plusieurs matchs dans les jours à venir.

#3 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 37,9 points, 6,0 rebonds, 7,5 passes décisives, 45,2% au tir, 86,4% aux lancers francs
Bilan : 25-12 (4-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 44 points, 10 rebonds et 6 assists vs. Nets (28/12), 44 points, 11 rebonds et 11 assists vs. Sixers (03/01), 41 points, 10 rebonds et 10 assists @ Hawks (08/01)

James Harden a changé de look, mais James Harden ne bouge pas du podium. Depuis notre dernier MVP Ranking, le Barbu a joué cinq matchs. Sur ces cinq matchs, il a sorti trois perfs à plus de 40 points, dont deux avec un triple-double en prime. Harden a beau avoir banalisé l’exceptionnel, ce qu’il réalise cette saison reste énorme. Le numéro 13 de Houston a porté son équipe vers quatre victoires, avec notamment des succès contre Denver et Philadelphia. Alors certes, il est passé au travers à Oklahoma City la nuit dernière (17 points, plus faible total de la saison, à 5/17 au tir) et a accumulé les briques à Atlanta la veille (9/34 au tir, 4/20 du parking), mais globalement c’est difficile de le bouger du Top 3.

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,1 points, 7,8 rebonds, 10,8 passes décisives, 48,6% au tir
Bilan : 30-7 (6-0 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 31 points, 13 rebonds et 12 assists vs. Suns (01/01), 21 points, 14 rebonds et 11 assists vs. Pistons (05/01)

Élu joueur de la semaine lundi dernier, LeBron James a bien démarré l’année 2020. Moins scoreur lors des derniers matchs mais toujours aussi exceptionnel dans son rôle de playmaker, le King est le chef d’orchestre qui fait tourner la boutique chez les Lakers. Il y a quinze jours, on avait aussi mis en avant ses petits bobos en disant qu’il pouvait potentiellement manquer quelques rencontres, histoire de mieux revenir derrière. Au final, il a participé à tous les matchs depuis Noël, et ce malgré un récent virus un peu relou. Six oppositions, six victoires. Avec les pépins d’Anthony Davis, touché au dos, LeBron aura peut-être besoin de passer la surmultipliée lors du back-to-back à venir face à Dallas et Oklahoma City, mais attention à ne pas trop forcer non plus.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 30,2 points, 12,8 rebonds, 5,5 passes décisives, 55,1% au tir
Bilan : 33-6 (6-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 32 points et 17 rebonds vs. Timberwolves (01/01), 30 points et 13 rebonds @ Warriors (08/01)

Rien de vraiment nouveau dans le monde de Giannis. Après la raclée reçue à Noël, le Freak a raté deux matchs à cause d’un dos douloureux mais les affaires habituelles ont immédiatement repris après son retour. La preuve, il a été élu joueur de la semaine en compagnie de LeBron lundi dernier. Certes, il y a eu cette grosse défaite récente à San Antonio mais Antetokounmpo est solidement accroché à sa place de leader. Giannis a tout pour lui. Les stats, la domination des deux côtés du terrain, le meilleur bilan de la NBA, le côté monstre… ça va être très compliqué pour le déloger. Il va maintenant falloir garder le rythme pendant la deuxième partie de saison pour faire le back-to-back, mais on ne se fait absolument aucun souci par rapport à ça.

Ils ne déméritent pas : Jimmy Butler (Heat), Kawhi Leonard (Clippers), Nikola Jokic (Nuggets), Kemba Walker (Celtics), Joel Embiid (Sixers), Donovan Mitchell (Jazz), Pascal Siakam (Raptors)

Il y a environ une semaine, Erik Spoelstra avait souligné l’impact et l’importance de Jimmy Butler à Miami malgré des stats pas forcément exceptionnelles. « Arrêtez de regarder les chiffres, regardez plutôt ce qu’il apporte dans les résultats ». Voici en gros le message de Coach Spo, et il est clair que les résultats parlent pour Jimmy. C’est pourquoi on le met dans les mentions depuis plusieurs semaines déjà. Butler apporte son leadership, son éthique de travail, son intensité des deux côtés du terrain, et il est comme un poisson dans l’eau à South Beach. Son impact est indéniable et si le Heat est aujourd’hui deuxième à l’Est avec un bilan de 27 victoires pour 10 défaites, ce n’est pas par hasard. Autres joueurs en pleine ascension, Nikola Jokic et Donovan Mitchell. On avait déjà parlé de ces deux-là il y a quinze jours, et ils sont toujours sur leur lancée. Le Joker a particulièrement brillé sur le plan individuel (une perf à 47 points quand même à Atlanta), tandis que Spida passe du bon temps au sein d’une équipe du Jazz qui cartonne (sept victoires de suite). Par contre, Kawhi Leonard et ses Clippers alternent le bon et le moins bon, Joel Embiid a rejoint l’infirmerie après une mauvaise série des Sixers, et Pascal Siakam n’a toujours pas retrouvé les parquets. Quant à Kemba Walker, meilleur marqueur et meneur de la troisième meilleure équipe de l’Est, il mérite également sa petite mention, mais sans plus.

Le Top 5 n’a pas bougé par rapport à celui de fin décembre. On retrouve les mêmes têtes, et dans le même ordre. Cependant, malgré ce manque de mouvement, ça reste serré, en particulier derrière Giannis Antetokounmpo. Le Freak semble avoir une longueur d’avance sur la concurrence mais les quatre autres phénomènes se livrent une belle bataille pour essayer de monter le plus haut possible. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top