Celtics

Tacko Fall fait ses premiers pas de géant au TD Garden : 5 minutes de communion avec le public dans le garbage time

Chouchou des fans depuis le premier jour, Tacko Fall n’avait pas encore connu la joie de fouler le parquet du TD Garden pour un match de saison régulière. C’est maintenant chose faite après une nuit que le Sénégalais n’est pas près d’oublier.

Il avait déjà fait connaissance avec l’exigeant public bostonien en pré-saison mais ce n’était rien à comparer à ce qu’il a vécu hier. Signé en two-way contract par les Celtics juste avant le début de la saison, le géant vert a surtout fréquenté la G League avec 13,6 points et 9,3 rebonds de moyenne en huit sorties avec les Maine Red Claws. On l’avait aperçu une première fois sous le maillot de la franchise la plus titrée de NBA lors d’un blowout au Madison Square Garden en tout début de saison mais toujours pas la moindre apparition dans l’antre mythique de Boston jusque ce 20 décembre 2019. Appelé dans le groupe A depuis une semaine, il a assisté en bout de banc à la défaite contre les Sixers et au récent succès contre les Mavericks à Dallas sans pouvoir retirer le surmaillot pour autant. Alors pour la venue en ville des Pistons hier soir, tout le monde espérait que les C’s prennent vite le large pour avoir droit à quelques minutes du freak en fin de rencontre. Un souhait devenu réalité dans le quatrième quart-temps alors que les locaux avaient pris un avantage définitif de 27 points à moins de cinq minutes de la fin du match. Finalement, les appels incessants du public ont été entendus par Brad Stevens qui a décidé de lancer son joker avec 4:31 sur l’horloge en faisant monter la sauce pour que son pivot se rappelle toujours de sa première entrée au Garden. De quoi provoquer une standing ovation qui ne va jamais réellement s’asseoir jusqu’à la fin de la partie.

Un premier contre finalement sanctionné d’une faute puis une perte de balle n’ont pas trop refroidi l’ambiance et malheureusement c’est notre Sekou Doumbouya national qui est venu provoquer l’étincelle en venant s’empaler sur les grands bras de Tacko. Contre proprissime sur le rookie, absolument rien à dire. Un peu plus tard, Fall fait danser cette tige de Thon Maker au poste pour terminer avec un petit bras roulé. Les premiers ‘MVP, MVP’ commencent à descendre des tribunes et seront redoublés d’intensité lors de son passage sur la ligne des lancers-francs quelques secondes plus tard. 1/2, on l’excusera volontiers pour cet échec car les yeux devaient être très humides face à un tel accueil du public de Beantown. Pour clôturer la fête, le pote francophone de Vincent Poirier décollera de 3 centimètres pour s’accrocher au cercle des deux mains. Efficacité ultime pour le nouveau franchise player des Celtics depuis qu’il a marqué deux paniers de plus que Kemba Walker (0/6 hier soir). Après le match, Brad Stevens expliquera qu’il n’a fait qu’écouter les conseils de sa fille qui l’implorait de donner aux fans ce qu’ils attendaient le plus. La Tacko Mania ne fait que commencer !

5 points à 2/2 au tir et 1/2 sur la ligne, 1 rebond et 1 contre en 4 minutes 31. Tacko Fall en a donné aux abonnés pour leur argent et a mérité le droit d’être rappelé par son coach un peu plus tard dans la saison. En même temps, qui peut s’asseoir à sa table et lui dire qu’il tourne à plus de 39,8 points et 22,1 rebonds sur un temps de jeu rapporté à 36 minutes ?

Source texte : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. leroux

    21 décembre 2019 à 13 h 48 min at 13 h 48 min

    Brad Steven: donner lui un rookie, une poule et une casserole, et il vous fait une bonne équipe de basket.
    🙂

    • leprechaun00

      6 janvier 2020 à 15 h 29 min at 15 h 29 min

      Il se débrouille mieux avec des role players qu’avec 10 titularisables comme l’an dernier en tout cas 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top