Raptors

Serge Ibaka avoue qu’il a failli faire goaltending sur le shoot de Kawhi : on est passé à deux doigts de la plus grosse bavure de l’histoire

Alors que Toronto vient à peine de remercier Kawhi Leonard pour ses services, Serge Ibaka est venu nous donner quelques sueurs froides en nous faisant imaginer l’impensable : le shoot qui a traumatisé Philly aurait pu être annulé… par sa faute.

On visualise tous cette action : la gonfle est entre les énormes patounes de Kawhi, 4,2 secondes au chrono, Ben Simmons est dans son short puis Joel Embiid arrive. Leonard se sort de la prise à deux, se retrouve devant son banc pour les photos, puis ce tir… Is this the dagger ? Le ballon joue avec nos nerfs pendant une éternité, il rebondit à l’infini sur l’arceau, et il finit par faire mouche grâce à un petit coup de pouce du destin. Game. Series. Toronto has won. On a regardé cette action des centaines de fois pour comprendre comment ce Game 7 a bien pu se terminer d’une telle façon. Mais ce à quoi personne n’a fait attention sur les replays, c’est le gros Serge, placé sous le cercle dans l’espoir d’un rebond offensif salvateur. On le voit clairement hésiter à sauter pour tenter un tip-in et ainsi voler la vedette à Kawhi. Des intentions louables, mais qui ont failli coûter très cher aux Raptors. Ibaka nous raconte ce moment suspendu en dehors du temps, au micro de Josh Lewenberg de TSN :

« Je ne pensais pas qu’il [que le tir, ndlr] allait rentrer. J’étais sous le panier pour le rebond offensif. La balle rebondissait et à un moment j’étais vraiment prêt à y aller. Dieu merci je ne l’ai pas fait parce que ça aurait été un goaltending. Ça aurait été terrible. J’aurais pris ma retraite. Si c’était arrivé, j’aurais pris ma retraite. »

En effet Serge, si tu avais privé la planète de l’unique buzzer beater de l’histoire des Game 7, tu aurais effectivement dû changer de sport et faire une demande d’asile pour quitter le Canada. Parce que tous les fans des Raptors auraient pu voir ensuite que ce tir allait rentrer. Est-ce que sa bonne performance au Game 7 aurait suffi à le pardonner pour son affront ? Non. Certainement pas. Aurait-on pu mettre ça sur le compte de l’adrénaline et du stress ? Peut-être oui, mais l’excuse n’aurait pas été acceptée. Que serait-il advenu de ce match ? Restait-il encore assez de jus sous le capot des Raptors pour gagner en prolongation ? Qui serait champion NBA ? Drake aurait-il écrit une chanson sur les mésaventures de l’intérieur ? Ibaka aurait-il été élu à la mairie de Philadelphie ? Tant de questions aussi inutiles que passionnantes, que soulève Sergio avec sa déclaration.

On a beau avoir vu le replay assez de fois pour en connaître chaque détail par cœur, on a toujours ce petit moment de suspense quand la balle prend tout son temps pour se décider. Eh bien désormais, à cette dose de stress viendra s’ajouter la peur que Serge Ibaka fasse le boulet en touchant le ballon pour priver le Canada de son premier titre NBA. On vous laisse avec les images, toujours aussi belles pour la plupart d’entre nous, mais toujours aussi douloureuses pour les Sixers et leurs fans.

Source texte : TSN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top