Hawks

Kevin Huerter blessé à l’épaule et absent deux semaines : chouette, Trae Young va pouvoir passer de 20 à 30 tirs par match

hawks john collins kevin huerter

John et Kevin sont sur un bateau, les deux tombent à l’eau… Y a pas de chute.

Source image : NBA League Pass

Lors de la victoire d’Atlanta contre Denver avant-hier, Kevin Huerter a reçu un coup après un contact avec Nikola Jokic. Le verdict est tombé et ce sera minimum deux semaines d’arrêt pour le shooteur, en attendant d’ici-là une nouvelle réévaluation. Son épaule a été touchée, et plus précisément la zone nommée coiffe des rotateurs. Si vous entendez cette appellation pour la première fois de votre vie, sachez que c’est également le cas pour nous. Cette douce dénomination désigne l’ensemble des tendons situés au niveau de l’épaule… fin du point médical. 

Nouveau coup dur pour les Hawks de Georgie puisqu’un nouveau cadre de l’équipe sera donc absent des terrains pendant un petit moment. Après John Collins et sa très lourde suspension pour usage de produits illicites, c’est au tour du rouquemoute Huerter d’être indisponible. L’arrière avait été drafté l’année dernière en même temps que son meneur Trae Young, avec l’objectif assumé par la franchise de tenter une reproduction du modèle des Splash Brothers de Golden State. Le sophomore, qui est donc censé s’inspirer du mieux qu’il le peut de Klay Thompson, affichait cette saison une moyenne statistique quasi-identique à celle de son année rookie avec 9,3 points, 3,5 rebonds et 2,8 assists et des pourcentages toujours très encourageants (42,7% au shoot et 38,6% à 3-points). Rien d’alarmant concernant sa marge de progression cependant, puisque la saison 2019-20 est encore suffisamment longue pour que Kevin puisse étoffer tout cela. Il n’est jamais évident pour un jeune bambin NBA de rentrer dans la seconde année de sa carrière car les équipes adverses ont nettement plus de matériel pour scouter et étudier le jeu des sophomores, et ainsi adapter leurs plans de jeux en fonction des analyses effectuées. Huerter a également montré de jolies séquences balle en main et un vrai sang froid dans les moments chauds, en témoigne son gros panier inscrit contre Portland il y a quelques jours pour envoyer les deux équipes en prolongations.

L’absence du numéro 3 des Hawks devrait en tout cas accentuer encore un peu plus la Trae Young dépendance pour la franchise de Georgie. Car le petit meneur est fantastique en ce début de saison. C’est bien simple, Trae est le septième meilleur scoreur de la Ligue et le troisième meilleur passeur, plutpot pas mal pour un… sophomore justement. Sa distance de tir semble infinie et il fait d’ores et déjà partie des meilleurs meneurs gestionnaires de la Ligue. Il ets également capable de rendre tout le monde meilleur autour de lui, preuve en est, par exemple, la belle résurrection de Jabari Parker. Avec un effectif encore trop jeune pour prétendre à quoi que ce soit, même dans la Conférence Est, les Hawks restent une équipe intéressante en ce début de saison. Et même si les hommes de Lloyd Pierce affichent un bilan négatif de quatre victoires pour sept défaites (ce qui suffit pour être dans le Top 8 de l’Est à l’heure actuelle), Atlanta reste une équipe compliquée à jouer, en témoignent par exemple leurs victoires récentes contre les Spurs et les Nuggets.

L’absence de Kevin Huerter n’est clairement pas une bonne nouvelle, mais pas de panique non plus. Deux petites semaines, ce n’est pas grand chose à l’échelle d’une saison et difficile d’affirmer que les Hawks ont un réel objectif d’accrocher le Top 8 à terme et ce, même dans une Conférence Est aussi fébrile. Les aspirations auraient pu être différentes si John Collins était présent mais patience donc pour Atlanta puisque le noyau de jeunes reste prometteur. Les rookies De’Andre Hunter et Cam Reddish doivent également encore trouver leurs marques et les fans de Georgie peuvent rester optimistes car c’est aujourd’hui la seule franchise de la Draft 2018 qui peut se réjouir d’avoir privilégié une alternative au phénomène Luka Doncic. Luka who déjà ?

Source texte: ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top