Blazers

Carmelo Anthony est donc de retour, 372 jours après son dernier match en NBA : attention Melo, le monde a grandement changé depuis

Carmelo Anthony

Mel, assieds-toi faut qu’j’te parle.

Source image : YouTube

Le 9 novembre 2018, Carmelo Anthony apparaissait pour la dernière fois sur un parquet NBA. C’était sous le maillot des Rockets, drôlerie du hasard c’était lors d’un match face au… Thunder, et Melo avait rendu ce soir-là une pâle copie de 2 points à 1/11 au tir dont 0/6 du parking du KFC d’Oklahoma City. Un camouflet de plus au cours d’une troisième partie de carrière compliquée, et si depuis le nom du bonhomme a été évoqué à Atlanta ou Chicago c’est surtout un long chemin de croix que Melo arpente depuis un an, de playgrounds en salle de fitness et de capuches en casquettes.

Mais alléluia, tout ça est désormais derrière Carmelo car on a donc appris cette nuit, un peu comme un cheveu qui tomberait dans une soupe lettonne que l’ancienne gloire des Knicks était bel et bien de retour… à Portland. Déjà approché semble-t-il par les Blazers cet été, le sniper rondouillard rejoint donc une franchise en mauvaise posture sur ce début de saison et si le calendrier à venir des Blazers promet déjà de belles soirées souvenir, il nous était important de lui rappeler, de vous rappeler aussi… à quel point le monde a changé depuis la dernière apparition en short de notre héros du jour.

Car le 9 novembre dernier…

  • les Warriors n’étaient pas à 2-10 mais à 10-2.
  • Kevin Durant, Klay Thompson, Steph Curry, Andre Iguodala, Shaun Livingston, DeMarcus Cousins, Jordan Bell, Quinn Cook et Damion Jones jouaient d’ailleurs pour les Warriors.
  • les Blazers n’étaient pas à 4-8 mais à 9-3.
  • la France n’avait pas battu les États-Unis.
  • la France ne connaissait pas Kurt Helin.
  • Giannis Antetokounmpo et Pascal Siakam n’avaient aucun trophée sur leur étagère.
  • Marc Gasol jouait à Memphis
  • les Bulls étaient déjà nuls
  • Kawhi Leonard jouait à Toronto
  • Hassan Whiteside jouait à Miami
  • Nikola Jokic était déjà gros
  • Jimmy Butler jouait à Philadelphie
  • Al Horford jouait à Boston
  • Kyrie Irving jouait à Boston
  • les Knicks étaient déjà nuls
  • Terry Rozier jouait à Boston
  • Kemba Walker jouait à Charlotte
  • Russell Westbrook et Paul George jouaient au Thunder
  • D’Angelo Russell jouait aux Nets
  • Brandon Ingram, Josh Hart et Lonzo Ball jouaient aux Lakers
  • Mike Conley jouait aux Grizzlies
  • Anthony Davis jouait aux Pels mais ne voulait déjà plus y jouer

Pfiou. Et dans la vie de tous les jours ? On se rend très vite compte à quel point le temps passe vite, lorsque l’on se rend compte qu’il y a un an :

  • Un groupe de personnes aux doléances assez hétérogènes envahit la France, elles sont vêtues de gilets jaunes et mangent des sandwiches au pâté sur des rond-points.
  • DJ Snake débarque dans ta vie avec « Taki Taki », Aya Nakamura arrive pour te pourrir la vie avec l’hymne légendaire « Copines »
  • Bohemian Rhapsody et A Star is born sont à l’affiche en France. Spoiler, l’un des deux est un navet, à moins que ce ne soient en fait les deux.
  • Les supporters du Paris-Saint-Germain sont assez fans de Neymar.
  • Booba et Kaaris se promettent un Octogone pour le mois de décembre, loin des réacteurs d’avions.

Voilà donc le genre de monde dans lequel Carmelo Anthony vivait lors de sa dernière apparition sur un terrain de basket, et on espère qu’il sera très vite affranchi de tous ces changements. On apporte pour notre part une part de positif, certaines choses n’ont absolument pas changé. Kyrie Irving n’est toujours pas un leader, Kawhi Leonard est toujours muet et James Harden n’a pas défendu depuis un an. C’est toujours ça de pris non ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top