Equipe de France

Evan Fournier bat le record de points en Équipe de France sur une Coupe du Monde : Just Fontaine peut aller se rhabiller

158 buts en huit matchs, on commence à causer.

Source image : Canal+ Sport

Ça ne suffira peut-être pas à essuyer ses larmes, mais Evan Fournier est devenu le nouveau recordman de points marqués en Équipe de France lors d’une Coupe du Monde à l’occasion de la petite finale contre l’Australie ce matin. Rendez-vous dans quatre ans pour faire encore mieux !

Parmi le Top 10 des meilleurs scoreurs du tournoi, on retrouve évidemment le leader offensif des Bleus avec ses 19,8 points de moyenne. Multipliés par huit matchs, un rapide calcul mental vous permet de tomber sur les 158 pions inscrits par Vavane dans la compétition. C’est mieux que Maxime Dorigo et ses 153 unités réparties sur les neufs rencontres disputées par l’EDF lors du Mondial de 1963 au Brésil comme nous le rapporte Sportando. Un record anecdotique compte tenu du contexte et de l’époque absolument incomparables, mais tout de même une jolie ligne à rajouter au palmarès du dégarni de Charenton qui aura tout donné pour hisser les Bleus le plus haut possible dans la hiérarchie mondiale. Malheureusement, notre non-match collectif contre l’Argentine restera toujours une grande déception pour cette équipe qui avait de quoi rêver un peu plus longtemps après cette victoire historique contre Team USA. Une demi-finale à oublier pour tout le monde, y compris l’arrière du Magic qui n’a pas su trouver la faille dans la défense de l’Albiceleste même s’il a terminé meilleur marqueur à égalité avec Frank Ntilikina côté français. Son 1/6 du parking nous a coûté cher, tout comme ses quatre échecs aux lancers (3/7) ce qui peut expliquer la déception du plus gros compétiteur du groupe au moment de recevoir la médaille de bronze aujourd’hui.

Néanmoins, ce passage à vide ne doit pas faire oublier une grande compétition pour le basket français qui est allé chercher une qualification olympique et un podium international tout en posant les bases pour le futur après les départs à la retraite de la génération Parker. Evan Fournier était attendu comme l’un des cadres de ce groupe inédit, notamment offensivement où il devait donner le ton à cette équipe et c’est exactement ce qu’il a fait à partir de la préparation en battant une première fois son record en sélection contre l’Italie avant de remettre ça lors de son meilleur match en bleu, contre l’Australie, au deuxième tour. 31 points en 32 minutes avec Matthew Dellavedova dans le calbute, l’ancien de Poitiers a pris ses responsabilités en attaque et termine la compétition avec un joli 41% d’adresse du parking qui pourrait lui permettre d’intégrer le cinq majeur du tournoi. Vincent Collet a trouvé un nouveau leader sur lequel compter lors des prochaines compétitions et même si son attitude après la petite finale peut poser des questions, elle témoigne surtout d’un compétiteur qui est prêt à tout pour réaliser ses rêves de gamin avec le maillot bleu.

A 26 ans, Evan Fournier n’a pas encore atteint son prime. Il sera de nouveau le patron offensif de cette équipe aux Jeux Olympiques 2020 où l’on espère qu’il pourra aussi bénéficier d’un peu plus de soutien au scoring pour se lâcher complètement. En tout cas, il a déjà inscrit son nom dans l’histoire de la sélection et c’est encore loin d’être fini. Alors merci Vavane et prend soin de ta médaille quand même parce que tu l’as bien méritée.

Source texte : Sportando

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top