Pelicans

Jeff Bzdelik rejoint le staff des Pelicans : il y a une jeunesse à faire défendre du côté de New Orleans

Jeff Bzdelik

Parfait pour que Zion devienne un monstre en défense.

Source image : YouTube/NBA Coaches Association

Les Pelicans vont lancer leur saison avec un paquet de joueurs extrêmement prometteurs. Alvin Gentry l’a compris, il faut aussi leur donner le goût de la défense. Du coup, le coach de la Nouvelle-Orléans a accueilli avec joie un spécialiste dans le domaine au sein de son staff avec Jeff Bzdelik, l’architecte de la défense des Rockets de Mike D’Antoni.

Si les Pelicans sortent d’une saison décevante, c’est bien sûr à cause de l’affaire Anthony Davis, mais aussi parce que les joueurs d’Alvin Gentry ne défendaient pas vraiment. Au total, environ 117 points encaissés par match, et seulement le 23ème « meilleur » defensive rating de la Ligue. Autant dire que les Pels ne faisaient pas du tout les efforts nécessaires de ce côté là du terrain, la preuve puisqu’aucune équipe n’est allée en Playoffs avec un ratio défensif aussi faible. Le principal chantier pour la saison à venir est donc là, d’autant plus que l’équipe part avec un groupe super jeune, à qui il faut donner le goût de la défense pour progresser. Même si certains d’entre eux (Lonzo Ball, Jaxson Hayes) donnent déjà leur  max de ce côté là du terrain et que d’autres cadres (Derrick Favors, Jrue Holiday) sont des spécialistes du domaine, Alvin Gentry a décidé d’apporté un petit peu d’expertise défensive dans son staff. Du coup, les Pelicans ont annoncé vendredi sur leur compte Twitter que Jeff Bzdelik allait venir renforcer le staff de Gentry.

Côté assistants, rares sont ceux qui sont plus reconnus que Jeff Bzdelik au niveau de leur taff en défense. Bzdelik, c’est déjà 30 ans d’expérience en NBA, donc le gars commence à connaître un peu le milieu. Sur ces 30 ans, Jeff a été scout, un peu, assistant, beaucoup, et coach, seulement deux ans. Aux Nuggets de 2002 à 2004, il voulait appliquer sa philosophie avant tout défensive. Du coup, il a finalement été viré après une embrouille avec… Carmelo Anthony. Ça alors. Pour en venir à ses expériences plus récentes, Bzdelik sort de trois années de bons et loyaux services du côté de Houston. Sous la houlette de Mike D’Antoni, pas connu pour faire de ses équipes des remparts en défense, les Rockets étaient la meilleure défense de la Ligue en 2017-18. Une performance dont on peut attribuer une bonne part des mérites à Bzdelik. D’ailleurs, cette saison devait être la dernière de l’ancien coach des Nuggets, mais il a été rappelé par D’Antoni après le début de saison complètement foiré des Rockets. Et apparemment, Bzdelik n’a plus du tout envie de partir à la retraite puisqu’à 66 ans, il repart pour un nouveau défi. À voir s’il s’entendra mieux avec Zion Williamson qu’avec Carmelo Anthony.

Les Pelicans vont pouvoir commencer leur pré-saison parfaitement puisque le staff est désormais au complet. Un spécialiste de la défense reconnu par tout le monde dans la Ligue, probablement le bon ajustement pour un groupe aussi jeune. À voir si cet ajout va vraiment avoir des répercussions sur l’identité de l’équipe d’Alvin Gentry.

Source texte : Twitter/ New Orleans Pelicans

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top