News NBA

NBA Hall of Fame 2019 : une nouvelle classe légendaire vient de rejoindre les plus grands

« Le basket, c’est comme la vie. Et la vie, c’est comme le basket. » – Vlade Divac, grand philosophe des cercles des années 1990.

Source image : YouTube/NBA

L’intronisation s’est passée cette nuit, à partir de 1 heure et pour les Français les plus déter on a pu suivre ça jusqu’au lever du jour. Alors pour ceux qui ont vidé leur cafetière toda la notche, vous savez déjà tout. Mais tout le monde n’est pas Batman alors on vous a concocté un petit récap des moments forts de la nuit avec Vlade Divac et Paul Westphal dans leur plus beau costard.

Une fois par an, la légendaire ville de Springfield devient le centre de la planète basket. Et cette nuit, elle a une fois encore accueilli les grandes légendes ayant joué en NBA et en WNBA. Des légendes qui nous ont fait rêver pour les uns, qu’on a haï pour d’autres, mais qui ont été les visages de la Grande Ligue tout au long de son histoire. Cette année, on a eu le droit à une très bonne cuvée, même si ce n’était pas aussi pimpant et relevé que celle de l’année dernière. Mais bon, il n’y a pas de Steve Nash tous les ans. Avec Vlade Divac, Sidney Moncrief et Jack Sikma en première ligne, le millésime 2019 était tout de même très sérieux puisque ces trois stars sont montées au panthéon du basket accompagnées de Paul Westphal, Bobby Jones et Teresa Weatherspoon. Ça c’est pour ceux qui étaient au rendez-vous. Pour leur part, Chuck Cooper et Carl Braun ont été intronisés à titre posthume et représentés par leurs enfants pour leurs discours d’intronisation. Pour finir, Al Attle et Bill Fitch n’ont pu être présents (sûrement pour des raisons de santé) et ont réalisé leur speech en vidéo. À tous les fans bilingues, on vous prévient, vous allez kiffer. Entre émotion, joie et remerciements à rallonge, c’est sûr que vous allez vous amuser. Pour les autres, c’est un bon exercice pour se replonger dans ses cours d’anglais.

Allez, petite série de discours qui nous montre que s’ils étaient doués avec un ballon entre les mains, ils disposent aussi d’un bon phrasé même lorsqu’il ne s’agit pas de leur langue natale.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top