News NBA

TrashTalk Award – S01 E08 : l’intersaison est calme, heureusement qu’Evan Fournier et Enes Kanter existent

Enes Kanter Evan Fournier

Les deux sont de bons clients pour cette rubrique il faut dire. Ne changez jamais les gars.

Source image : montage via Twitter

Chaque semaine de NBA apporte son lot de grandes gueules, de phrases choc, de provocation, de tacles à la gorge et de joutes verbales en tous genres. Et forcément, comptez sur nous pour les recenser aussi souvent que possible, car sans être trop premier degré, on est friands de ces duels musclés. Alors, c’est qui pour vous la plus grande gueule du moment ?

# Candidat n°1 : Evan Fournier dézingue D.J. Augustin

D.J. Augustin était d’humeur mignonne sur Instagram au mois de juin, le meilleur meneur de l’histoire du Magic de la NBA et accessoirement papa de Kyle Lowry depuis ce fameux Game 1 contre Toronto (il faut être fan du Magic pour penser cela) a décidé de poster une photo de lui à l’ancienne, quand il était gamin. Tout ça aurait pu rester terriblement mignon sans l’apparition du chauve préféré de ton chauve préféré. En effet, Evan Fournier sait bien que son meneur n’est pas très grand de taille, seulement 1m83 pour Augustin, du coup, le dégarni de Charenton a trollé sévère.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Real throwback when @airfizzo was Big Cuz !!! 😂😂😂 The Good Ol Days !!!!!

Une publication partagée par DJ Augustin (@djaugustin) le

« C’est fou de voir que tu fais toujours la même taille »

Son meneur, probablement KO debout, a répondu par un pouce vers le bas avec un air dépité. On laisse donc le soin à Hugo du Bourg-Palette de faire l’ultime vanne.

# Candidat n°2 : échange d’amabilités entre Enes Kanter et Julius Randle

Zion Williamson est la dernière hype venue de NCAA. Suivi depuis ses années lycée, le marsupial fascine autant qu’il intrigue : va-t-il avoir une pure carrière, ou sent-il le bust à plein nez ? Les avis sont partagés mais Enes Kanter semble avoir son propre avis, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est bien tranché, comme d’habitude avec le néo Celtic qui n’a jamais sa langue dans sa poche.

« Je pense qu’on en fait trop avec lui, il semble surcôté. C’est un Julius Randle avec de la détente. S’il développe son shoot il pourra devenir un Hall of Famer mais si je devais défendre sur lui, je le laisserais shooter. »

Un commentaire dont le néo Knick a bien sûr eu vent, et il ne pouvait pas laisser cette petite attaque totalement gratuite rester sans suite. Du coup, Julius Randle s’est souvenu d’un match où il avait botté l’arrière train d’Enes Kanter.

« Yo la dernière fois que tu as défendu sur moi j’ai marqué 45 points, relax mon frère. »

Mais Kanter a également une bonne mémoire, et il se souvient du score final de ce match.

« Oui je m’en souviens, c’est le match lors duquel vous êtes tous repartis avec la défaite. »

Un partout, balle au centre, mais vivement la prochaine confrontation entre Knicks et Celtics qui pourrait bien être salée entre les deux hommes.

# Candidat n°3 : Nick Young se moque de Gilbert Arenas

Nick Young était membre de cette équipe de cancrignoles qui régnait à Washington au début des années 2010. Avec Gilbert Arenas, Javaris Crittenton, Andray Blatche ou encore JaVale McGee, il faisait partie d’une sacrée brochette d’intellectuels dans la capitale américaine. Alors forcément, quand Hoop Central se remémore un beef entre LeBron James et l’Agent 0, Swaggy P ne peut s’empêcher de réagir.

« Ce jour là, on a perdu une légende. »

En effet, Gilbert Arenas, au delà d’être connu pour cette malheureuse histoire de flingues avec Javaris Crittenton, était surtout réputé pour être l’un des joueurs les plus clutchs de la Ligue pendant son prime. Et forcément, lorsqu’Arenas fait un 0/2 aux lancers dans un moment crucial d’un match de Playoffs après avoir été déstabilisé par LeBron James, ça peut faire tâche sur le pedigree, sans pour autant remettre en cause l’ensemble de son oeuvre lorsqu’il était concentré sur le basket. Si vous voulez revivre cet épisode plus en détail, c’est par ici pour ce qui est très probablement le pire souvenir en Playoffs de l’histoire des Wizards.

# Candidat n°4 : Dwyane Wade accueille Jimmy Butler à Miami… à sa façon

Ça y est, Jimmy Butler est devenu un joueur de Miami et c’est toute la ville qui se remet à rêver de Playoffs avec l’arrivée en ville d’un joueur de ce calibre. Dwyane Wade, qui va désormais suivre l’évolution de sa franchise de coeur de beaucoup plus loin après sa dernière danse, ne pouvait pas rester sans commenter l’arrivée de Jimmy Buckets qui a pris sa réponse avec ironie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Jimmy “no middle name” Butler ||| Welcome to Miami! No you can’t wear number 3 & No you can’t have my locker.

Une publication partagée par dwyanewade (@dwyanewade) le

« Jimmy « pas de deuxième prénom » Butler, bienvenue à Miami ! Et non, tu ne peux ni prendre mon numéro 3, ni avoir mon casier. »

« Merci mon frère, je sais que ton numéro sera retiré ici et j’espère que le mien le sera aussi un jour. »

Un commentaire taquin qui montre que les anciens coéquipiers à Chicago en 2016 sont malgré tout en bons termes malgré le fait que Dwyane Wade avait recadré (ironiquement du coup, on imagine) Butler quand ce dernier a commenté « DAMN WELL » sous une photo de la femme de Flash, Gabrielle Union. Wade avait alors répliqué « Commente encore DAMN WELL sous une photo de ma femme et tu vas voir. », certains pensaient que les deux étaient en conflit, il n’en est rien. Du chambrage comme on l’aime tout ça.

# Candidat n°5 : Enes Kanter trolle Kyrie Irving

Enes Kanter est arrivé cet été à Boston, et le refrain est déjà plus où moins connu : le joueur adore cette organisation, cette franchise est sa préférée et il espère y finir sa vie. Comme à peu près toutes les équipes où il passe, Kanter tient ce type de discours et ça n’a pas manqué à Boston. Il n’a pas non plus loupé l’occasion de glisser un petit taquet indirect à Kyrie Irving, parti depuis aux Nets avec Kevin Durant, en relayant tous les maillots customisés du numéro 11, que le turc a choisi, à l’instar de l’ancien Cavalier.

« Les fans de Boston !
VOUS ÊTES FOUS !
Cette saison va être fun !
Je ne peux plus attendre ! »

Les morceaux de scotch lorsqu’un joueur part et qu’un autre le remplace avec le même numéro sont légions, surtout lorsque le joueur partant était un peu en froid avec les fans et l’organisation. Mais Kanter ne s’est pas arrêté là : lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait choisi le numéro 11, il a glissé un autre taquet à Kyrie, cette fois bien plus direct.

« Je veux être la raison pour laquelle plus personne ne porte ce numéro à Boston. »

Le Turc a repris, presque mot pour mot, la déclaration que Kyrie Irving avait faite à la presse lors de son transfert de Cleveland à Boston. La suite est (mal ?)heureusement connue, il a depuis mis les voiles et n’a pas laissé un souvenir si impérissable que ça dans le Massachusetts.

# Candidat n°6 : Gérard Smith découpe une abonnée Instagram

Le calvaire de J.R. Smith a pris fin chez les Cavaliers, le GOAT a été libéré de son contrat par sa désormais ancienne franchise, avec laquelle il a malgré tout été sacré champion en 2016 au terme de la plus belle remontada de l’histoire des Finales. Mais aujourd’hui, alors que Cleveland est englué dans les bas fonds de la Ligue, Jeff Green se félicite pour Gérard en commentant un de ses posts Instagram.

« Liberté ! »

Ce qui a donné lieu ensuite à un échange assez surréaliste entre une abonnée de notre J.R. national qui taille l’ancien Cav et Gérard en personne, qui a une nouvelle fois gratifié son peuple d’une réponse venue d’ailleurs.

« Ne pars pas suivre LeBron James. »

« Et toi arrête de suivre le camion de crèmes glacées. »

La fameuse vanne sur le physique, assez gratuite et pas forcément saluée par tout le monde, mais qui traduit un agacement auquel pouvait être sujet J.R. Smith après tant de temps à ronger son frein.

# Candidat n°7 : Damian Lillard en place une pour OKC

Si vous avez suivi les derniers Playoffs, vous êtes au courant que Damian Lillard y a placé le plus gros shoot de son histoire, et si vous étiez privés de Wi-Fi pour une raison ou pour une autre, ou si vous voulez tout simplement revivre ce moment on vous invite à y retourner par ici. Il semble que le paternel de Russell Westbrook n’ait pas seulement dit au revoir à OKC (qui en plus risque de se reconstruire pendant plusieurs années après les transferts de Paul George, puis Russell Westbrook). Il semblait avoir un autre message à transmettre.

« Qu’est-ce que je peux dire… C’était pour Seattle. »

En effet, les Sonics de Seattle ont été « sacrifiés » pour faire place au Thunder d’Oklahoma City, mais à Seattle, on n’a pas digéré ça et on déteste toujours autant cette franchise. Du coup, ça a dû être un énorme soulagement dans la ville anciennement dirigée par Gary Payton et Shawn Kemp que de voir Damian Lillard péter un câble et envoyer tout ce beau monde en vacances de 11 mètres.

# Candidat n°8 : le CM des Kings s’y met sur Instagram aussi

Décidément, les attaques sur le physique ont la côte en ce moment sur Instagram, le CM des Kings, déjà infernal sur Twitter la plupart du temps, a décidé de distribuer du tacle à hauteur du genou sur un nouveau réseau social à une pauvre fan qui a tenté de troller la franchise gratuitement, sous une publication. La réponse, du tac au tac.

« Imagine être un fan des Kings. »

« Imagine critiquer les Kings quand tu es une fille mais que tu ressembles à De’Aaron Fox, je comprends pourquoi ta bio indique que tu es seule. »

Pas très sympa, ni pour la personne en question, ni pour De’Aaron Fox, qui doit peut-être se dire qu’il est un personnage plutôt laid physiquement maintenant.

# Candidat n°9 : Kyle Kuzma se fait lyncher pour son style

Si Kyle Kuzma sera à coup sûr un pion essentiel des Lakers « new look », on ne peut pas dire que son look fasse si new que ça… Le type a posté une photo de lui dans un accoutrement qui montre que soit le type s’est gouré de décennie, soit il a développé une addiction éclair à la drogue, soit il a perdu un pari, soit il se rendait une soirée déguisée, soit il voulait faire marrer tout le monde. Si les quatre raisons précédentes ne sont à priori pas à l’ordre du jour, la cinquième a pour le coup été réussie à 100%, jugez plutôt les commentaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kyle Kuzma (@kuz) le

« Mec qu’est-ce que tu portes ? »

« Il n’est pas sérieux… »

« Ça nécessite une intervention dans le groupe. »

« Ça ne va pas du tout. Allez mon frère je croyais que tu venais de Flint. »

On sait que les joueurs NBA aiment parfois avoir des styles excentriques, mais entre les lunettes de soleil, la teinture blonde, le sweat à effet délavé et arraché comme s’il était porté non-stop depuis 2004, les pompes rouges à fermeture éclair, le baggy à poches gigantesques et la pose jambes écartées façon Cristiano Ronaldo, on constate qu’il n’y a rien qui va dans cet ensemble. Ressaisis-toi Kuz’ ou on signale ton post !

# Candidat n°10 : Evan Fournier et Nikola Vucevic, ces grands enfants

Les mondiaux de basket vont bientôt commencer, du coup Evan Fournier en profite pour troller son coéquipier et ami Nikola Vucevic, en ressortant une photo du Français attaquant contre le Monténégrin, avec la légende suivante.

« Cet homme ne peut pas me défendre.
PS : And 1 ! »

Du coup, Niko répond sur le même sujet qui a fait la notoriété d’Hugo du Bourg Palette, mais qui est toujours diablement efficace : le désastre capillaire de son coéquipier.

Du coup, Fournier a décidé de devenir infernal ensuite. Appréciez seulement.

Le Français ayant posté la même photo avec la même légende sur Instagram, Aaron Gordon, a décidé de lâcher son drône pour empoigner son téléphone portable et répondre.

« Je sais que tu lui as passé la balle. »

Un esprit de franche camaraderie qui règne donc dans le vestiaire floridien et qui sera nécessaire pour espérer une nouvelle participation aux Playoffs.

Du lourd donc pour cette semaine de NBA, avec de la punchline et du tacle en veux-tu en voilà ! La réponse à la question suivante vous revient : qui a eu la plus grande gueule sur cet épisode ? A vous de nous le dire.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top