Blazers

Damian Lillard dit bye bye à OKC après son buzzer-beater : c’est combien sur l’échelle du trashtalking ça ?

Damian Lillard celebration

1000/20.

Source image : NBA League Pass

Cette nuit, Damian Lillard a réalisé quelque chose de grand, de très grand. Un buzzer-beater incroyable sur la tête de Paul George pour donner la victoire ainsi que la qualification à son équipe. Mais ce qui rend tout ça encore plus beau, c’est sa célébration.

Vous le savez, le trashtalking, c’est notre religion à nous. Alors forcément, dès que ça papote, dès que ça chambre, on est aux anges. Mais là, avec Damian Lillard, on est carrément dans un état second. Evidemment, son buzzer-beater a déjà fait le tour du monde et on se demande encore comment le serveur de Twitter a tenu dans une telle folie. Mais que dire de la célébration qui accompagne cette action de légende ? Après son shoot venu de l’espace, Dame Dolla est revenu dans son camp, en regardant le banc d’Oklahoma City. Et là, il a levé son bras droit pour dire bye bye au Thunder, éliminé par les Blazers en cinq manches. Tout ça calmement, dans le plus pur style de Damian Lillard, l’assassin silencieux. Beaucoup de joueurs auraient sauté partout pour fêter un tel exploit, mais le sniper de Portland est un tueur à sang froid. Pas de célébration excessive à la Russell Westbrook, pas de tape sur la poitrine, rien de tout ça. Non, juste un salut qui veut tout dire, histoire de bien foutre la rage au Thunder après une série tendax dans laquelle il a fermé pas mal de bouches. Ensuite forcément, tout le monde s’est rué sur lui pour le féliciter, l’embrasser, et le rejoindre dans ce moment historique. Une scène inoubliable avec un public en délire, des coéquipiers sous le charme de leur héros, et au milieu de tout ça un Damian Lillard qui respire la classe.

2 Commentaires

2 Comments

  1. BLADE

    24 avril 2019 à 15 h 15 min at 15 h 15 min

    punaise je pensais que pour une foie dans sa vie il allait montré une dent ou deux
    tout le monde saute sur lui le secoue mais le gas reste stoïque ; c est un shaolin le gas

  2. LeV

    24 avril 2019 à 15 h 53 min at 15 h 53 min

    Le trashtalking est toujours meilleur quand il est accompagné par les actes sur le terrain. Sinon c’est un Irish coffee sans whisky, c’est bon mais c’est pour les enfants;

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top