Wizards

Antawn Jamison dans l’organigramme des Wizards : on attend maintenant Crittenton et Arenas à la sécurité

Antawn Jamison

Coup de bol pour Antawn, ses anciens coéquipiers ne sont plus là pour sortir les flingues.

Source image : Youtube/Lakers Nation

Après le remerciement d’Ernie Grunfeld à Washington, on reconstruit petit à petit l’organisation pour offrir un meilleur cadre à une équipe qui a déçu ses dernières saisons, malgré un potentiel certain. Dans ce cadre c’est un glorieux ancien qui revient donner un coup de main aux Wizards, monsieur Antawn Jamison.

Drafté par les Raptors – qui l’ont envoyé dans la foulée aux Warriors contre Vince Carter, sélectionné un rang plus bas – en quatrième position en 1998, l’ailier a connu certaines de ses plus belles saisons dans le District de Columbia, avec deux sélections au All-Star Game et des participations aux Playoffs en tant que lieutenant de Gilbert Arenas. En cinq saisons et demi sous le maillot des Magiciens, l’ancien 6th Man of the Year (2004) a posté des moyennes de 20,8 pions à 44,7% de réussite dont 35,9% du parking, complétés par 8,9 prises avant d’être envoyé à Cleveland puis de finir un peu dans l’anonymat du côté des Lakers. Il avait d’ailleurs poursuivi dans la Cité des Anges une fois ses sneakers raccrochées en tant que consultant à la télé locale. Puis comme scout pour la franchise Purple and Gold lors des deux dernières saisons écoulées.

Il va donc prendre du galon en retrouvant son ancienne franchise puisque c’est dans le rôle de directeur de l’effectif professionnel qu’il débarque aux Wizards. C’est-à-dire ? Et bien l’ami Antawn va être à la tête de l’équipe qui gère le quotidien de l’effectif en place à Washington. On lui souhaite bien du courage tant les têtes ont semblé cabossées, ce que confirment les dernières sorties de John Wall. Jamison va devoir chouchouter les siens mais aussi les aider à se concentrer uniquement sur le basket, eux qui ont tendance à beaucoup tchatcher au lieu de tirer le maximum de leur potentiel. Mais bon, l’ancien ailier a connu de beaux spécimens aussi lorsqu’il squattait le vestiaire des Wizards en tant que joueur, donc la mission ne doit pas l’effrayer tant que ça. En tout cas le nouveau General Manager Tommy Sheppard a entièrement confiance en son collaborateur fraichement embauché :

Nous sommes absolument ravis de faire revenir Antawn dans l’organigramme des Wizards. En plus de très bien comprendre le jeu, il a toujours été un grand professionnel et un gros travailleur. Nous sommes impatients qu’il apporte ses qualités à notre équipe.

Grand professionnel et gros travailleur, des mots qui doivent résonner maintenant dans l’organisation qui compte repartir sur des bases plus saines et plus sérieuses, en attendant éventuellement la suite du grand ménage. En effet, si les coulisses ont été revues, est-ce que le roster en place va le rester ? Quand John Wall reviendra – probablement pas cette saison – quel sera son rôle maintenant que Bradley Beal a clairement endossé le costume de franchise player en son absence ? Une guerre d’égos pourrait bien se dessiner. Mais tant que les mecs ne sortent pas les flingues en mode Gilbert Arenas et Javaris Crittenton, Antawn Jamison n’a pas trop de souci à se faire. C’est l’avantage d’avoir connu un vestiaire avec quelques allumés du carafon, on en a vu de toutes les couleurs.

Ted Leonsis, le proprio des Wizards, poursuit donc dans son entreprise d’assainissement de l’organisation et de refonte du front office. Grunfeld remplacé par Sheppard, Sashi Brown et John Thompson III en soutien et maintenant Antawn Jamison, c’est une nouvelle ère qui doit s’ouvrir à D.C. En espérant que cela suive sur le parquet.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top