Suns

Le best-of des Suns 2018-19 : le meilleur d’une saison pourrave, voici le sot-l’y-laisse de Phoenix

En attendant la reprise des hostilités, TrashTalk paye une nouvelle fois son mois d’août et vous offre chaque jour le best-of 2018-19 de l’une des trente franchises NBA. Histoire de se mettre bien avant la reprise, histoire de ne pas oublier que le basket est le plus beau sport du monde, juste devant la pétanque du dimanche, celle qui se pratique une boule dans la main gauche et un verre de rosé dans la droite. Allez, highlights, les vacances c’est pour les autres.

C’est parti, septième best-of de cette série spéciale N-1, synonyme d’un début de saison qui se rapproche inexorablement. Ça c’était pour la bonne nouvelle, mais passons tout de suite aux choses sérieuse.

La roue de la fortune a choisi Phoenix pour ce jeudi d’août, qu’à cela ne tienne, on va jeter un œil à cela. Inutile de préciser qu’il n’y aura pas de highlights de Playoffs aujourd’hui, 19 wins oblige. Cette équipe est jeune donc on peut y croire, peut-être y’aura t’il des kangourous parmi les cactus. Et justement, ça saute assez haut à Phoenix, et il y a de quoi en prendre plein les yeux. Devin Booker bien sur, mais aussi Richaun Holmes ou encore Josh Jackson. Bref, chacun y met un peu de son grain de sel pour essayer d’ambiancer du monde au milieu de la tristesse du jeu proposé. On avoue regretter un peu la trop faible présence de DeAndre Ayton, peut-être encore trop timide.

Maintenant, passons aux choses sérieuses en évoquant Kelly Oubre Jr., clairement le champion de ce best-of. Arrivé en cours de saison, le mec ne s’est pas fait prier pour tâter de l’arceau. Ça monte haut et fort, ça n’hésite pas à grimper sur les défenseurs et très honnêtement, on n’irait pas se mettre sur sa route. De l’autre côté du terrain, ça utilise ses capacités athlétiques pour monter bien haut et contrer comme il se doit les défenseurs, assez sale. Bon on s’arrête là, il ne faut pas dire trop de bien d’un joueur de Phoenix, ça porte malheur.

Et voilà, fin de cette première semaine de best-of et on a déjà hâte que la deuxième commence. Oui parce que ça va deux minutes les Suns mais ce serait cool d’avoir une vraie équipe quoi. Au fait, regardez bien jusqu’au bout, vous verrez même un highlight de Dragan Bender, et ça, ça n’a pas de prix.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top