Hawks

Les Hawks gardent une place pour signer Vince Carter : un papi faucon pour encadrer des oisillons, voilà l’idée à Atlanta

Vince Carter

Il y a un an il devenait papi Faucon.

Source image : Twitter

Vince Carter a bouclé une 21ème saison NBA en 2019. À 42 balais, Air Canada compte toujours rempiler et cherche donc une franchise NBA. Honnêtement, une dernière pige à Toronto serait quelque chose de particulièrement kiffant mais pour l’instant, son avenir reste flou. Toutefois, Atlanta confirme vouloir conserver l’ailier une année supplémentaire. Reste à voir si ça intéresse le meilleur dunkeur de l’histoire.

Fans de basket, c’est une bonne nouvelle qui nous tombe dessus. Après la fuite des cerveaux, dont celui de Lance Stephenson vers la Chine, on pouvait s’inquiéter pour nos idoles. Rassurez-vous, Vinsanity a une place réservée en NBA pour aller chercher du record : avec 22 saisons dans la Grande Ligue, il serait le joueur à la plus grande longévité de l’histoire, le roi des papis ! Encore en bonne forme physique, en témoigne sa capacité à monter au dunk, Carter a la volonté et l’envie de continuer une saison de plus. Il a d’ailleurs montré qu’on pouvait toujours compter sur lui lors du match marathon entre les Hawks et les Bulls au début du mois de mars dernier : ce soir-là, Vince joua plus de 45 minutes, un record pour un mec de cet âge. La nouvelle donc, c’est qu’Atlanta compte le conserver, comme l’indique Chris Kirschner de The Athletic :

« Les Hawks ont actuellement deux places libres dans leur roster, l’une d’elle est réservée pour Carter s’il la veut. »

Le meilleur dunker de l’histoire a joué un vrai rôle de mentor pour l’équipe de jeunots d’Atlanta la saison dernière, tout en apportant toujours une belle petite contribution en sortie de banc avec 7,4 points de moyenne en 17,5 minutes. En effet, les Hawks sont en pleine reconstruction et rebâtissent une équipe autour de John Collins et Trae Young notamment, bonjour la garderie de petite enfance quoi. Avec déjà 21 saisons à son actif, Vince possède une expérience sans pareil et n’apporte que du positif pour une équipe : Playoffs, régularité, légende et bonne humeur, que du bon. Mais a-t-il vraiment envie de repartir avec les Hawks sachant que ces derniers ont sélectionné De’Andre Hunter et Cam Reddish à la Draft avant de signer Jabari Parker ? Ça fait du monde sur les extérieurs et peu de temps de jeu restant pour VC. Carter préfère probablement finir sa carrière dans une franchise où il aura quand même un certain nombre de minutes, et pas au bout du banc. Pour l’instant, Carter continue de patienter et espère obtenir une belle opportunité pour terminer son aventure NBA de la plus belle des manières. C’est tout ce qu’on peut lui souhaiter.

Si Atlanta reste donc une possibilité pour la dernière saison de Vince Carter, une prolongation d’une année aux Hawks ne semble pas emballer le vétéran. On espère quand même qu’il trouvera la situation qu’il recherche afin de conclure en beauté, hein Masai. 

Source texte : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. Miller

    5 août 2019 à 20 h 30 min at 20 h 30 min

    Zach Collins? Oups ça pique les yeux c’est plutôt John Collins bien que tout les deux soit des jeunots

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top