News NBA

Officiel : Lance Stephenson part à son tour en Chine, et c’est au moins aussi officiel que notre déprime

crying tears larmes

Putain d’oignons.

Source image : YouTube

Plus les jours passaient et plus on sentait le coup venir. En même temps, quand les trois-quarts des franchises NBA sont incapables de voir qu’un seul homme est en mesure de remplir toutes les salles de la Ligue, autant prendre ses clics, ses clacs, ses cloques et se barrer à l’autre bout du monde. Et c’est donc le choix qu’a fait Lance Stephenson, qui nous laisse au final… orphelin de l’un de nos chouchous. Putain. De. Bad. Nouvelle. Sa. Mère.

Même si le Lance Stephenson de 2019 n’était plus celui de ses années Pacers, à une époque où il était capable de changer une série de Playoffs avec ses tours de magie, disons qu’il y avait peut-être mieux à faire. Mieux à faire que rejoindre les illustres Dinosaurs de Liaoning, mieux à faire que rejoindre le non moins illustre Brandon Bass, autre ressortissant cainri d’une équipe où évoluent également… plein de mecs qui s’appellent Guo. Pour garder en vie la légende ? Imaginons peut-être que l’agent de Lancelot a dû lui teaser les Dinos, que le mec s’est dit chouette je vais jouer pour les champions en titre, sauf qu’en fait… bah c’était pas les mêmes Dinos. Quoiqu’il en soit et c’est sportando qui nous le rapporte ce matin dans un océan de larmes, on ne verra donc pas Lance Stephenson cette saison en NBA, du moins pas jusqu’aux Playoffs puisque les contrats signés en CBA et la durée du championnat permettent aux génies comme Lance de revenir s’enjailler dans la Grande Ligue une fois leur bail chinois terminé.

Disgrâce infâme, inonde mon âme, je déclenche une tempête, à chaque fois que Lance… quitte la NBA, vous connaissez tous la chanson. Car au même titre que JaVale McGee, Nick Young ou le GOAT J.R. Smith, Lance Stephenson fait clairement partie de ces gars pour lesquels on se lève chaque nuit. Défaire des lacets en plein match, mimer un évanouissement, souffler dans l’oreille de LeBron ou plus globalement lâcher uniquement des passes playground dans une saison, le show Born Ready était ces dernières années une source intarissable de bonheur quotidien et il faudra donc être sacrément motivé pour fouiller les highlights chinois tous les matins afin de se faire sa dose. Un départ qui prouve en tout cas deux choses en ce 1er août : 1) le marché de l’été va toucher tranquillement à sa fin et les front offices des 30 franchises de la Ligue tournent désormais au ralenti et 2) on note un manque de connaissance incroyable de la part de ces dits front offices, tant signer Lance Stephenson au minimum apparaît pour nous une solution idéale à tous vos problèmes. Car Lance n’est pas seulement un clown, c’est également un merveilleux joueur de basket, un mec capable de faire rire les enfants, de guérir vos blessures et d’éradiquer les famines. Et tant que vous n’aurez pas compris ça vous aurez raté votre vie.

Le monde de la balle orange est en deuil, en tout cas la partie de ce monde qui aime regarder du basket après une soirée un peu trop arrosée. La NBA a perdu l’un de ses héros, ne reste plus qu’à s’en trouver d’autres… ou tout plaquer pour s’installer en Chine.

3 Commentaires

3 Comments

  1. el barbudo

    1 août 2019 à 14 h 42 min at 14 h 42 min

    Nick Young sans club depuis un an, Michael Beasley et Lance Stephenson en Chine, et le GOAT JR Smith sans franchise également.
    Toutes ces légendes qui quittent le jeu presque en même temps.
    Je ne vois malheureusement aucun joueurs de cet acabit parmi les nouvelles générations. Faudra-t-il prévoir une NBA aseptisée dans les années à venir ?
    En tout cas c’est vraiment triste de ne plus avoir de tels joueurs sur les parquets.

    • David

      3 août 2019 à 8 h 10 min at 8 h 10 min

      Cette liste de joueurs caractériels sans club n’est pas étonnante tant ces mecs sont instables dans leurs têtes et incapables de s’adapter a un jeu de rôle player dans un collectif comme ron harper avec les Bulls par ex (le gars était le relais de Jackson, il défendait, il était adroit et pas de problème d’ego).
      Les Carmelo, JR Smith, Iverson, Steve Francis, Marbury, Bradley, ces mecs desservent plus un collectif que l’inverse.

  2. Tuxboard

    1 août 2019 à 15 h 41 min at 15 h 41 min

    Trashtalk devrait plutôt etre GM !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top